Busan – Un temple en bord de mer

DSC_1858

Aujourd’hui, direction le bord de mer pour une visite du temple bouddhiste Haedong Yonggung. Ce dernier se trouve au nord-est de Busan, le long d’une côte escarpée. Il est assez ancien puisqu’il a été construit pour la première fois en 1376, puis reconstruit en 1970. Pour y aller, ce n’est pas très simple, il faut prendre un bus dont tous les arrêts sont signalés en coréen uniquement (merci le gps ♥), qui marque l’arrêt à côté d’un centre commercial perdu au milieu de nulle part. Ensuite il y a une bonne demi-heure à marcher pour rejoindre l’entrée du temple. Lire la suite

Festival de couleurs à Takao

IMG_6918En cette période de début de printemps où sur les blogs, twitters, facebook fleurissent des millions de photos de cerisiers en fleurs, j’ai voulu revenir sur une saison toute aussi spectaculaire au Japon, l’automne! Nous nous trouvons donc à Kyôto, début novembre 2014.

Alors que je me balade tranquillement dans les rues de Kyoto, un homme surgit derrière moi, m’immobilise, me couvre la bouche avec sa main, puis me souffle à l’oreille: « Veux-tu connaître le secret de la vallée perdue de Takao? J’ai entendu dire que là-bas les montagnes sont recouvertes d’arbres de toutes les couleurs, qu’une rivière d’eau limpide coule au cœur de la vallée, que la mousse recouvre chaque pierre, et que l’on peut entendre le souffle des kami bruisser dans les feuillages. ». Puis aussi vite qu’il est apparu, l’étrange personnage s’échappe au loin, laissant apercevoir un chapeau de moine…

Lire la suite

Jour de Setsubun à Narita – Partie I

Connaissez vous le Setsubun? Il s’agit d’une fête nationale japonaise, célébrée le 3 février de chaque année, annonçant l’arrivée du printemps. Elle est plus connue sous le nom de la fête du lancé de haricots, dont je donnerai la signification un peu plus tard. On la fête à la maison mais aussi dans les temples et sanctuaires du pays. Afin de profiter de cette fête, je me suis rendu à Narita, ville injustement oubliée des guides, qui recèle de nombreux temples magnifiques, des rues piétonnes anciennes bordées de magasins, de restaurants spécialisés dans l’anguille (tiens, tiens), etc. Bref un endroit parfait pour un jour comme celui là.

Lire la suite

Ōsaka – Le Shitennō-ji – Partie II Le héron et la carpe koï

Continuons notre visite du Shitennō-ji avec le Rokuji-do, qui date de la période d’Edo et  est classé bien culturel important. Ce qui différencie ce temple d’un autre, c’est son grand bassin qui abrite carpes koï et tortues, et que l’on peut traverser grâce à un pont sur pilotis en pierre.

Lire la suite

Ōsaka – Le Shitennō-ji – Partie I

Et c’est parti pour une nouvelle série d’articles dédiés à Osaka, avec pour commencer le temple Shitennō-ji, qui est l’un des plus vieux temples bouddhistes du Japon, fondé en 593. Bon il a été reconstruit de nombreuses fois, et il ne reste plus grand chose d’époque, mais l’architecture est à l’identique à ce qui existait à cette époque. Par conséquent pour mon guide, ce temple n’a plus aucun intérêt et sa visite est très largement dispensable. Objection! Vous allez voir que la visite est loin d’être désagréable, et cela m’a beaucoup plu de déambuler au sein de ce très grand temple.

Lire la suite

Onomichi – Partie II – Temples sur la colline

Après avoir consacré une partie à Onomichi et son port, je vais maintenant aborder une nouvelle facette d’Onomichi, avec ses collines parsemées de temples et sanctuaires, et ses ruelles labyrinthiques. C’est vraiment un endroit extrêmement agréable où se balader, et j’ai pris un grand plaisir à me perdre dans ses ruelles.

Lire la suite

Shimanami-kaido – Partie II, le Kōsan-ji

Me voici à présent devant le temple de Kōsan-ji, un énorme complexe de temples et bâtiments en tout genre s’étalant sur 55.000m², construit par un ancien magnat de l’industrie du tube d’acier et de l’armement en 1934. En effet peu après la mort de sa mère celui-ci décide de consacrer toute sa fortune à sa construction en s’inspirant de temples et sanctuaires célèbres. Et cela pendant près de trente années.

Lire la suite