Un ryokan à Kyōto

P1040762.JPG

Séjourner dans un ryokan est une expérience qu’il ne faut absolument pas rater lors d’un voyage au Japon. D’abord pour l’atmosphère bien plus chaleureuse que celle d’un hôtel, et aussi parcequ’il s’agit d’une expérience complètement différente, et plus dépaysante.

Celui que je vais vous présenter se trouve à Kyoto à quelques minutes à pieds de la gare principale, dans une petite rue calme peu fréquentée. On y entre par une porte coulissante en bois. Après s’être déchaussé à l’entrée et avoir enfilé des mocassins, on peut ensuite rejoindre sa chambre en empruntant un petit chemin en parquet.

P1040757.JPG

Un joli jardin intérieur, avec mousse, fontaine, lanternes et tanuki.

P1040749.JPG

Et voilà donc ma chambre. La décoration est sobre, mais relaxante avec cette petite véranda qui donne sur un autre jardin. On trouve aussi une table basse avec une chaise pour s’assoir à la japonaise, un téléphone, une télévision (qu’on ne voit pas ici), et un chauffage portable au gaz (assez angoissant quand on voit cette flamme et tout ce bois et ce papier autour de soi ^^).

Bien sur l’acceuil est très chaleureux, en l’occurence pour moi il s’agissait d’une femme très classe en kimono, qui redoublait de petits soins. A chacun de mes retours d’une journée de visites, j’avais le droit tout de suite à du thé et des petits gâteaux originaux.

La particularité de ce ryokan est qu’il propose de servir un repas dans la chambre, bien pratique. Et quel repas ! Pendant presque une heure se succèdent une infinité de petits plats délicieux: sashimis, tempuras, poissons grillés, légumes en tout genre, soupes, et autres ocnis (objets comestibles non identifiés). Voici un petit aperçu de ce que j’ai pu manger.

P1040826.JPG

Une soupe, des légumes, et des sashimis. Je ne suis pas en principe un grand fan des sashimis, mais là ça se mangait très bien :)

P1050050.JPG

tempuras de légumes et noix de saint jacques il me semble

P1050051.JPG

poisson grillé, oishiiiiii

P1040831.JPG

truc gélatineux non identifié (du tofu?) avec du riz et des légumes non identifiés

P1040827.JPG

petits poissons grillés, avec un assaisonnement trop bon

P1040828.JPG

Et encore du poisson. Si vous n’aimez pas le poisson, cet endroit n’est vraiment pas pour vous ^^

P1040829.JPG

un légume non identifié vraiment excellent (du radis blanc?)

Une fois le repas terminé, la table est débarassé, mise de côté, et le futon est installé pour me permettre de dormir.

P1040758.JPG

la même pièce en position futon

Mais avant de se coucher, rien de tel qu’un bon bain chaud. Pour cela, c’est dans une salle de bain publique que cela se passe. On commence par se déshabiller et on enfile un peignoir dans sa chambre. On peut alors sortir pour se rendre à la salle de bains. Celle ci est composée de deux pièces, une première où l’on se débarrasse de son peignoir dans un petit panier, et une deuxième pièce avec un bain d’eau chaude. Et quand je dis chaude c’est vraiment très chaud. J’ai vraiment du mal à supporter au début, mais une fois qu’on est dedans quel bonheur !! Mais on n’entre pas dans le bain comme cela, il faut d’abord se doucher en position assise, en utilisant les robinets et le savon prévus pour. Bien sûr pour les personnes pudiques (ce qui est mon cas), tout cela peut être assez embarrassant, mais heureusement il n’y avait pas grand monde dans le yokan, du coup j’étais toujours seul dans la salle de bains. En sortant de la salle de bains, le contact avec l’air extérieur est extrêmement vivifiant.

Après une journée de visite, un bon repas, et un bain chaud, on ne résiste pas longtemps à l’appel du sommeil ^^

Le matin, au réveil, on s’absente à peine 2 minutes pour aller aux toilettes ou a la salle de bains, et lorsque l’on revient, le futon est déjà replié, et la table prête à acceuillir le petit-déjeuner à la japonaise. Cette fois-ci tout est apporté d’un coup, dans une farandole de jolis plats aux saveurs surprenantes.

P1050053.JPG

Thé, riz, oeuf mollet, légumes, soupe aux coques, tomates… Je me demande pourquoi je ne me prépare pas ça le matin plus souvent

P1040979.JPG

un autre exemple de petit-déjeuner. La grosse gamelle en bois à gauche contient une quantité phénoménale de riz. Même moi suis un gros mangeur et qui adore ça, je ne pouvais pas terminer.

Bref vous l’aurez compris, passer plusieurs jours dans un ryokan est une expérience qu’il ne faut pas absolument pas rater !

P1040976.JPG

Récit de mon séjour à Nikko – Première partie

Lors de mon dernier voyage au Japon, afin de me changer de l’atmosphère électrique de Tokyo, j’avais décidé de passer 2 jours à Nikko. Et bien ce changement d’atmosphère je l’ai bien eu ! ^^

P1030686.JPG

 Tout commence donc avec un trajet en Shinkansen d’une petite heure de Tokyo jusqu’à Utsunomiya, en tout début d’après-midi. J’achète un bento directement sur le quai de gare pour passer un peu le temps. C’est froid, mais c’est pas mauvais. En tout cas à des années lumières des sandwichs TGV :)

P1030687.JPG

 A Utsunomiya, changement pour une ligne locale, dans un petit train quasiment vide. Seules quelques personnes agées et quelques écoliers en uniformes se trouvent dans le train. Certains somnolent ou dorment profondément et je me demande comment ils font pour toujours se réveiller juste avant leur station d’arrivée. Je les soupçonne d’aller parfois jusqu’au terminus sans le vouloir :) Après une petite heure de trajet, j’arrive enfin à Nikko, petite ville en campagne située au pied de montagnes et au milieu de forêts de cèdres et de pins.

Arrivé à la gare de Nikko, je rejoins donc directement à pied mon hôtel qui se trouve un peu excentré à flanc de colline et en lisière de forêt. J’arrive donc dans cet hôtel/ryokan et un couple de personnes agées très sympathique m’acceuille, j’apprends alors que je suis le seul client ! ^^ Après un bon bain chaud traditionnel avec vue sur la forêt, je rejoins la salle à manger, qui est en fait leur salon. Un réchaud à gaz réchauffe un peu la pièce, car il faisait assez froid.

Et là c’est un vrai bonheur, tout est délicieux. とてもおいしい!

P1030691.JPG

une sorte de truite locale grillée :

P1030692-copie-1.JPG

Pour me faire plaisir, comme ils savent que je suis français, ils mettent un cd de George Moustaki, qui est un de leur chanteur préferé.

Bref j’étais seul dan un hôtel vide, au milieu de la forêt à flanc de colline, à manger de la nourriture délicieuse en écoutant du Moustaki…en plein coeur du Japon ! Je voulais un changement d’atmosphère, je l’ai eu ^^

Le lendemain matin, le temps était magnifique et j’ai enfin pu attaquer les visites.

P1030695