Unagiware, un petit nouveau dans la famille

J’ai le plaisir de vous annoncer l’arrivée d’un petit nouveau dans la famille unagi, www.unagiware.com !

Comme vous le savez peut-être je suis informaticien de profession, et j’avais depuis un moment l’envie d’avoir un site me permettant de mettre en avant mes propres applications. C’est maintenant chose faite avec unagiware, qui est disponible en français et en anglais pour le moment. Nul doute que le japonais arrivera un jour :)

Et à propos de japonais, la première application que j’ai développé pour ce site, est une application permettant de faciliter l’apprentissage des kanjis, à l’aide entre autres de quizz entièrement personnalisables. Son nom: Unagi Kanji Trainer, tout simplement.

Il est possible de filtrer et trier les kanjis suivant pleins de paramètres très pratiques comme le niveau JLPT, le niveau scolaire japonais, le nombre de traits, l’index dans une vingtaine de livres de référence différents, la prononciation, la signification, etc.

Les quizz vous permettent d’apprendre ou réviser vos kanjis de manière ludique. Il y a plusieurs modes différents dont un qui s’appelle « Level Up » et dont la difficulté augmente à chaque niveau passé, à la manière d’un jeu vidéo.

Pour découvrir toutes les fonctionnalités plus en détail ou pour le télécharger gratuitement, je vous invite à vous rendre sur la page officielle.

Histoires de Kanjis #1 – La rizière sur la montagne

Voici donc une nouvelle rubrique pour parler un peu des kanjis, caractères d’origine chinoise utilisés dans la langue japonaise depuis le IVe siècle. Pour un usage usuel, la connaissance d’environ 2000 kanjis suffit, mais il faut savoir qu’il en existe près de 50000!

 Chaque kanji a deux prononciations: une issue du chinois (on’yomi lecture par le son) et une autre issue du japonais (kun’yomi lecture par le sens).

  • La montagne

Un des premiers kanjis que l’on apprend généralement est celui de la montagne.

Yama_-Kanji-.png

Il se prononce « yama » ou « san » (Fuji-san par exemple pour le Mont Fuji). La forme de ce kanji provient tout simplement du dessin d’une montagne peu à peu stylisé, comme ont peut le voir ci-dessous.

kanji_yama_history.jpg

Et j’en profite pour faire un petit aparté et vous faire partager cette magnifique ode à la montagne.

  • La rizière

kanji_ta.png

Le kanji pour dire rizière peut se prononcer « den » ou « ta/da ». Là encore l’origine du symbole est très explicite.

kanji_ta_history.jpg

Il est amusant de constater que si l’on combine ces deux symboles, 山田 , on obtient alors le nom le plus courant au Japon: Yamada.

yamada_introduction.jpg

196 nouveaux kanjis officiels !

Dans la langue japonaise, une des choses les plus difficiles est l’apprentissage des kanjis. On en compte pas moins de 50000!

Mais heureusement, certains sont peu utilisés, et il  existe une liste officielle qui définit quels kanjis tout japonais se doit de connaître, et qui en comprend cette fois « seulement » 1945. Cette liste c’est la jōyō kanji “常用漢字”.

La mauvaise nouvelle, c’est qu’après 29 ans sans changements, le gouvernement vient de décider d’ajouter 196 nouveaux kanjis à cette liste, ce qui fait maintenant 2136 kanjis à connaître!

Pour relativiser un peu, tous ces kanjis sont très souvent utilisés, et cela semble donc normal qu’ils rejoignent cette liste.

En guise de révision, voici une vidéo qui fait défiler les 1945 kanjis en 10 minutes: