Japan Expo 2011 : bilan en photos

Une fois de plus, Japan Expo a réussi son pari en attirant près de 200000 visiteurs sur 4 jours. Côté stands et organisation, j’ai trouvé que c’était un bon cru. Par contre côté invités, c’était tout de même un peu décevant. J’ai trouvé globalement les invités de 2010 bien plus intéressants. Voici donc malgré tout un petit résumé en photos des journées de vendredi et dimanche.

poupées japonaises

Le stand Miyakodori, toujours aussi sympa

Poupées japonaises plus évoluées.

Un cosplay de Valkyria Butler Trio… Non, en fait j’en sais rien, mais il est chouette.

Joli cosplay de Bayonetta

Mon stand coup de coeur de cette Japan Expo, le stand aoji, qui propose des illustrations très chouettes de dessinateurs japonais sur différents supports (aluminium, toile…)

dessin de Boulet en soutien au Japon après le tsunami

dessinateurs amateurs, enfin je crois

La déjantée Neeko, en conférence de presse.

Le JE Live House, salle de concerts

1000say en concert. C’est un peu comme School Food Punishment (c’est à dire de l’electro-pop), mais en moins bien.

Les idols de PASSPO☆ sur le stand de Japan in Motion.

Les PASSPO☆ en lévitation.

Les PASSPO☆ une fois de plus, avec leurs robes multicolores.

MEG, chanteuse d’electro-pop. Entre sa reprise des minikeums « Melissa », sa robe et sa coiffure, on pourrait la prendre pour Chantal Goya.

Akira Yamaoka, compositeur de Silent Hill.

Akira Yamaoka, avec un tshirt d’une chaîne bien connue.

Keisho Ohno, joueur de shamisen.

Message aux techniciens du son de JE: s’il vous plait, faites les réglages de volumes sans vos boules quies…

May’n (oui je sais les photos étaient interdites, gna gna gna…)

May’n qui nous fait la chorégraphie bien connue de l’oiseau.

Marcus, entouré de ses « petits amis ».

nouvelles vidéos des concerts de Japan Expo

Voici une nouvelle fournées de vidéos des concerts de Japan Expo.

X Japan, sans doute le groupe japonais le plus mythique, avec Yoshiki au piano et Toshi au chant.

Ai Takekawa, la jeune chanteuse de 21 ans

C-Zone, un groupe d’idols qui me fait beaucoup penser à Perfect Blue (un film d’animation)

Root Thumm, avec une danse à cloche-pieds de la chanteuse assez unique

Japan Expo : compte rendu de ce dimanche

Relativement peu de monde pour ce dernier jour de la Japan Expo, enfin surtout la matinée car après ça c’est bien rempli.

J’ai donc commencé cette journée avec la représentation des Gamushara Oendan, qui est en fait un groupe de supporters japonais bien déjantés. Pendant 20 minutes ils ont hurlé en faisant des têtes pas possibles et nous ont fait taper des mains en rythme, bref du grand n’importe quoi ^^

P1060682.JPG

P1060686.JPG

P1060692.JPG

Suivant ensuite dans la même salle (la scène principale) la conférence des Morning Musume. Elles étaient toutes les huit assises sur des fauteuils et une traductrice leur posait des questions. Du genre « Qu’est ce que vous avez visité à Paris? », « Qu’est ce qui a changé en vous depuis que vous êtes membre? », « Quelle est la chanson que vous préférez chanter sur scène? »… Bref c’était pas toujours des plus passionnants mais il fallait voir ça comme un TP de japonais. D’ailleurs il valait mieux comprendre (même partiellement) le japonais car la traduction n’était pas toujours au top.

P1060728.JPG

Après seulement 15 minutes de répit, le temps d’avaler un sandwich en vitesse, avait lieu le concert tant attendu de X Japan. X Japan quand même… Énormément de monde dans la salle de concert, c’était l’affluence record pour un concert sur ces 4 jours de Japan Expo. Le groupe n’était pas au complèt puisque seuls Toshi, le chanteur et Yoshiki, le pianiste et batteur étaient présents, mais bon ce sont quand même les deux membres phare du groupe.

Ils ont donc interprété Forever Love, Rose of Pain, I.V et Endless Song, euh pardon Endless Rain :)

P1060767.JPG

énormément de monde pour ce concert

P1060734.JPG

« Endless rain…fall on my heart…kokoro no kizu ni…Let me forget…all of the hate…all of the sadness »

« Endless rain…fall on my heart…kokoro no kizu ni…Let me forget…all of the hate…all of the sadness »

« Endless rain…fall on my heart…kokoro no kizu ni…Let me forget…all of the hate…all of the sadness »

« Endless rain…fall on my heart…kokoro no kizu ni…Let me forget…all of the hate…all of the sadness »

« Endless rain…fall on my heart…kokoro no kizu ni…Let me forget…all of the hate…all of the sadness »

oui la chanson a duré 10 minutes comme ça avec le public en coeur ^^

P1060802.JPG

Yoshiki, pensif devant son Steinway

C’était assez enorme, rien que des les voir pour de vrai. Le public était à fond dedans et chantait en coeur les paroles. Les gens croisaient les bras pour former le X de X Japan. C’est simplement dommage que le concert ait duré si peu de temps. Et pour finir, l’info de la journée, c’est qu’ils vont revenir pour un vrai concert en 2011!

P1060804.JPG

La foule sortant du concert. Par une téléportation magique j’étais dans la file inverse. Je ne révélerai jamais comment j’ai fait.

P1060810.JPG

Juste après un vidage de la salle, suivait le deuxième concert de Noriyuki Iwadare, avec étonnement beaucoup moins de monde ^^ C’était globalement le même concert que jeudi (avec le thème de Lunar 2 et le thème de « Godot » de Phoenix Wright en plus) donc je ne reviendrai pas dessus.

P1060833.JPG

Petit intermède avant le concert suivant avec la dédicace de Moon Kana, la chanteuse japonaise déjantée, habillée en lapin. Pourquoi pas.

P1060857.JPG

Suivait ensuite le concert de Anipunk, un groupe au concept étrange, reprendre des musiques d’animes en version punk. On a donc eu les génériques de Mazinger Z, Evangelion, Gundam, Saint Seiya, et Dragon Ball en version punk. C’était plutôt rigolo. Par contre, je me trompe peut-être mais j’avais l’impression que le chanteur avait abusé du vin rouge ce midi ^^

P1060866-copie-1.JPG

Enfin dernier concert avec le groupe Seikima-II, au concept tout aussi intéressant :

« Organisés selon un « Plan de conquête de la Terre en 40 ans », le groupe Seikima-II a adopté le divertissement comme moyen de propagation de sa doctrine et a ainsi fait ses débuts en 1985. À partir de là, les membres du groupe ont propagé les Chapitres de la Doctrine (des singles, si vous préférez !), les Écritures de la Doctrine (des albums, pour être clair…) et des Archives visuelles de la Doctrine (des clips, quoi !). Par la suite, ils continuent de montrer leur pouvoir artistique et d’augmenter le nombre de leurs disciples (communément appelés fans) au cours des Rituels de culte (vous savez, des concerts !), attirant toutes les générations. »

P1060921.JPG

J’avais vraiment l’impression de voir le groupe du manga Detroit Metal City.

P1060910.JPG

Par contre, je n’ai pas eu le courage de rester jusqu’au bout, car au delà de l’aspect rigolo, j’ai trouvé ça quand même assez moyen.

P1060649.JPG

Pour finir un peu de kendo, car j’en avais pas encore montré, et je suis moi-même un grand pratiquant.

P1060658.JPG

Le stand de Nico Nico Douga (le youtube japonais) où l’on pouvait être filmé et voir en direct les commentaires des internautes japonais

Le stand de Nolife en fin de soirée où il y avait une super ambiance, avec Suzuka et d’autres spectateurs qui dansaient sur des clips.

P1060993.JPG

Enregistrement d’une émission sur le stand de Nolife, avec Davy et Medoc en grande forme

Et enfin, comme chaque jour un petit bilan de mes achats:

  • Rémina de Junji Ito
  • Lorsque nous vivions ensembles (3 tomes)

P1060997.JPG

Et voilà ce que ça donne au terme de la Japan Expo. Est-ce bien raisonnable? ^^

Japan Expo : troisième journée

Beaucoup, beaucoup de monde pour ce samedi à Japan Expo. Heureusement j’avais anticipé et je suis arrivé à 13h en évitant les queues interminables du matin. Pour circuler entre les stands, cela prenait deux fois plus de temps que le jeudi ou vendredi.

Encore une fois j’ai passé pas mal de temps à profiter des concerts qui avaient lieu.

P1060465.JPG

Le premier concert était celui de Root Thumm, un groupe de rock-electro qui nous vient de Nara. Il est normalement composé de 4 membres, mais seulement 3 étaient présents.

P1060451-copie-1.JPG

la chanteuse, qui fait aussi le synthé

P1060501.JPG

le batteur

P1060509.JPG

le guitariste, et blagueur

Le concert était plutôt sympa, leur énergie et leur bonne humeur était communicative. Il y a eu aussi des grands moments de n’importe quoi avec le guitariste qui crie « Sushi » et tout le monde hurle et applaudit. Ensuite Il enchaîne avec « Takoyaki » et tous les noms de bouffe y passent, soufflés par le public.

P1060522.JPG

Ensuite sur la scène principale il y avait un showcase de Na-chan (Aso Natsuko), qui est à la fois présentatrice de Japan in Motion (l’émission de Nolife qui parle de la culture japonaise), et une idol qui commence à grimper en popularité au Japon. Pour ceux qui ont suivi les Japan in Motion, il y avait des reportages où on la voyait se préparer pour ce concert à Paris. Il y avait un monde incroyable dans la salle, même si la plupart des gens étaient là pour le cosplay qui se tenait là juste après. Je pense qu’elle n’a jamais eu autant de monde à un concert ^^

P1060634.JPG

Et enfin ma bonne surprise de la journée, c’était le groupe Long Shot Party. J’avais des a prioris négatifs parce qu’ils font un des génériques de Naruto, mais en fait c’est vachement bien. Ca m’a fait un peu penser au groupe mythique The Seatbelts, celui qui accompagnait Yoko Kanno pour les musiques de Cowboy Bebop. Sur scène il y avait beaucoup de monde avec un saxophoniste, un batteur, un bassiste, un guitariste, un trompettiste-chanteur et un guitariste-chanteur (le chanteur principal). Beaucoup d’énergie dégagée à la fois sur scène et dans le public durant ce concert. Et sinon une info lachée au milieu du concert, à priori ils souhaiteraient revenir en France pour un vrai concert. A surveiller donc.

P1060641.JPG

Et sinon quelques photos diverses prises au milieu des stands.

P1060166.JPG

un forgeur de katanas en pleine démonstration

P1060118.JPG

une présentation du jeu Vanquish qui a l’air assez impressionnant

P1050817.JPG

un cosplay de groupe Mario

P1050874.JPG

un cosplay de je ne sais pas trop quoi, comme d’hab (edit: on me signale qu’en fait ce n’est pas du cosplay mais du sweet lolita, nuance)

Et enfin mon bilan financier s’aggrave encore avec l’achat de 3 tshirts et de 4 tomes de Gunnm, un manga seinen de science fiction.

Japan Expo : concert des Morning Musume

P1060422.JPG

Hier soir en marge de Japan Expo, puisque l’entrée était payante, il y avait le concert tant attendu des Morning Musume. C’était tout simplement génial, le public était survolté et beaucoup avaient des néons lumineux qu’ils agitaient au rythme de la musique. Il y avait même un groupe de japonais sur-motivés qui avaient fait le déplacement spécialement pour assister au concert ! Bravo à eux :)

Après une entrée en scène avec des oreilles de lapin sous les applaudissements et cris du public, elles ont débuté la première partie avec leurs derniers singles, à savoir Moonlight Night, Seishun Collection, Nanchatte Renai

Après ces quelques chansons arrive sur scène Suzuka de Nolife, pour nous faire patienter pendant que les Morning Musume se changent et reprennent un peu leur souffle. Et là elle nous annonce la venue d’une invitée surprise, la magnifique Nakazawa Yuko, la première leader des Morning Musume et qui évolue maintenant en carrière solo. Le public lui a réservé un accueil très chaleureux et visiblement ça l’a touchée. C’était aussi la première fois qu’elle venait en France. On a revu ensuite 3 des clips dans laquelle elle a chanté, et Suzuka l’a un peu interviewé. Elle avait l’air étonné de voir que le public connaissait même les vieilles chansons. Et à la fin elle a versé quelques larmes.

La deuxième partie était magique, avec un medley des nombreux tubes des Morning Musume, qui sont extrêmement nombreux. On a donc eu Love machine, The Peace, Kanashimi Twilight, Koi no dance site, Roman my dear boy, Go girls koi no victory, The Manpower, Koko ni Iruzze… Un vrai bonheur! Pour info, elles étaient habillées au début comme sur l’affiche du concert en tenue bleu ^^ Ensuite il y a eu Ame no Furanai,en version chinoise, Onna ga Medatte Naze Ikenai, Sôda were alive, Mikan, Genki Pika Pika, et enfin Tomo.

Après un rappel elles sont revenues chanter How do you like this Japan.

Bref c’était un super concert, et une sacré performance physique pour les chanteuses, surtout avec cette chaleur.

P1060433.JPG

P1060428.JPG

Malheureusement je n’ai pas pu prendre beaucoup de photos ou filmer, j’espère donc qu’il y aura un dvd du concert, vu toutes les caméras qui filmaient l’évènement.

まったね~ モーニング娘

source: Gore Ghoul pour la liste des morceaux

Japan Expo : deuxième journée

Encore une journée riche aujourd’hui, avec énormément de choses.

P1060158.JPG

J’ai commencé ma journée en assistant au Chez Marcus sur la scène principale de Japan Expo (la plus grande salle). Pour ceux qui ne connaissent pas, il s’agit d’une émission sur le jeu vidéo qui passe sur Nolife, où l’animateur teste depuis chez lui dans son canapé un jeu vidéo quelconque. Une fois de plus il avait choisi le jeu Pain. Il y avait énormément de monde dans la salle, et le public lui était complètement acquis. Marcus était d’ailleurs très en forme et bien marrant.

Après quelques minutes de répit, il y avait dans la même salle un mini-concert de C-Zone, un groupe d’idols japonaises. J’ai trouvé ça plutôt sympa. (un de leurs clips)

P1060184.JPG

P1060205.JPG

P1060223.JPG

Pas le temps de souffler, car juste après il y avait le concert d’Ai Takekawa, une jeune chanteuse de 21 ans. J’ai trouvé ça très sympa. Elle a chanté entre autres Tooi Michi No Saki De, qui est l’ending de l’anime InuYasha, et I Will, un autre de ses singles.

P1060254

Après ça petit tour au milieu des stands:

P1060127.JPG

Le stand consacré à Tsukasa Hôjô, le mangaka de City Hunter et Cat’s Eyes

P1060299-copie-1

et Monsieur Hôjô en dédicaces

P1060139.JPG

une démonstration de Kyudo, le tir à l’arc japonais

P1060174.JPG

un stand vendant des kimonos

P1060343.JPG

le stand de Miyakodori, la boutique parisienne de maneni neko (entre autres) que j’aime bien

P1060177.JPG

un atelier calligraphie

P1060294

Monsieur Hideo Kojima, en dédicaces (le papa des Metal Gear Solid s’il vous plait)

P1060147.JPG

un stand avec pleins de figurines féériques

P1060334.JPG

Naoki Maeda, le compositeur de toutes les musiques de Dance Dance Revolution

P1060365.JPG

Kanon, le bassiste d’An Café aux côtés de Suzuka sur le stand de Nolife

P1060402.JPG

Et enfin grand moment avec le JTop tourné en live sur le stand de Nolife; présenté par un Josaudio en grande forme qui nous a sortis des jeux de mots grandioses qui resteront dans l’histoire ^^

Et enfin j’ai encore aggravé mon cas financièrement avec l’achat de nouveaux mangas sur le stand Casterman:

  • Le Gourmet solitaire de Jirô Taniguchi
  • L’île panorama de Ranpo Edogawa
  • Blessures nocturnes T1-3
  • Biographie de Osamu Tezuka

Mais ma journée à Japan Expo ne serait pas complète si je ne parlais pas de l’extra en fin de journée, à savoir le concert des Morning Musume ! Plus de détails dans un prochain post.

Japan Expo : Bilan de ce premier jour

P1050931.JPG

Et voilà donc cette première journée à la Japan expo qui s’achève. J’ai commencé petit joueur en arrivant à 13h seulement, ce qui m’a permis de faire 0 minutes d’attentes, et ça c’est quand même super appréciable! (j’ai souvenir du jeudi de l’an dernier où j’ai dû attendre au moins 2 heures…). Et d’autant plus lorsque le thermomètre avoisine les 32°C. Il y avait pas mal de monde, mais c’était très supportable. Par contre je crains le pire pour samedi…

Au programme de ma journée donc, un rapide tour des différents stands, et surtout des concerts, beaucoup de concerts.

P1050866.JPG

Le premier concert que j’ai fait était celui de HITT. Je sais pas trop ce que je suis allé faire là ^^  On va dire que c’était pas mon truc musicalement et que j’étais pas non plus la cible. Celà dit, il a un bon charisme sur scène et il est parfois amusant. On sent aussi qu’il a une profonde admiration pour lui-même, au regard du nombre de fois qu’il fait répéter son nom au public.

On passe maintenant aux choses sérieuses avec la vraie bonne surprise de la journée, le concert de Doping Panda, un groupe de rock qui nous vient de Tokyo. Le groupe est composé d’un chanteur/guitariste, d’un bassiste et d’un batteur. D’emblée le chanteur m’a plû en s’excusant de ne pas être « visual ». Le concert était donc très sympa, et ils ont joué plusieurs chansons que je connaissais. Le public était pas très nombreux, mais il était bien vivant.

P1050895.JPG

P1050899.JPG

P1050921.JPG

Le troisième concert était le groupe Die!!Die!!Color, un groupe sous exta qui vient de Tokyo, avec 4 membres: un « chanteur », une « chanteuse », un guitariste, et un punk avec crête au clavier ^^ Le moins que l’on puisse dire c’est que c’est énergique, avec un mélange de techno, hard-rock, jpop…

P1060031-copie-2.JPG

P1060011.JPG

Enfin le dernier concert de la journée était le concert du compositeur de musiques de jeux vidéos Noriyuki Iwadare, célèbre pour ses musiques de Grandia et Phoenix Wright. Lui était au claviers, il y  avait aussi un guitariste, un bassiste et un batteur. Pas grand monde dans la salle, et un début plutôt mou, mais c’est monté en puissance je trouve avec l’arrivée d’une chanteuse pour accompagner les thèmes. C’est elle qui a d’ailleurs fait le lien avec le public en s’adressant à lui… en japonais. Bon pour moi pas de problème je suis parfaitement bilingue (hum, hum …) mais pour le commun des mortels, ils n’ont pas du comprendre grand chose. Mais c’était sympa quand même. Comme on devait s’y attendre il ont joué les classiques de son répertoire, et il est revenu sur un rappel pour jouer un morceau tsympa out seul au clavier.

P1060055.JPG

P1060101.JPG

P1060058.JPG

Voilà donc pour les concerts de la journée, j’ai pu filmer pas mal d’extraits. Je monterai ça quand j’aurai un peu de temps.

En dehors des concerts comme je le disais en introduction j’ai eu le temps de me ballader rapidement à travers les stands.

P1050810.JPG

tako yakis, miam :p

P1060046.JPG

ahh, le plaisir de revoir ce genre de choses :)

P1060041.JPG

les fameuses boissons japonaises qu’on trouve partout dans les distributeurs au Japo

P1050840

P1050853

le stand Dybex et une artiste en pleine oeuvre

P1050851.JPG

le stand de Nolife

Et enfin une superbe exposition consacrée à Tsukasa Hôjô, l’auteur de Cat’s Eyes et City Hunter.

P1050820.JPG P1050827.JPG

Et j’allais oublier, bilan financier avec 8 mangas achetés:

  • Happy! T1 et T3 (ils avaient pas le 2…)
  • Vinland Sage T7
  • Pluto T4
  • Vagabond T1 et T2
  • Bakuman T1 et T2