Akihabara, haut lieu de la culture otaku et gamer – Partie II

Pour la première partie de l’article, cliquez ici.

Au même titre que la culture otaku, la culture du jeu vidéo est un des autres aspects majeurs du quartier d’Akihabara.

  • salles d’arcades

On trouvé de nombreuses salles d’arcades à Akihabara, souvent sur cinq ou six étages. En général le rez de chaussée est réservé aux UFO Catcher, ces machines où l’on enfile des pièces dans l’espoir d’attraper une peluche ou une figurine à l’aide d’un bras robotisé. Il y a ensuite des étages consacrés aux simulateurs et jeux de shoot. Les bornes qui remportent toujours un franc succès sont les bornes de jeux de baston (Street Fighter, King of Fighter…). Il y a aussi pas mal de jeux musicaux (danse, reproduction de rythme avec un tambour…), parfois positionnés dehors  à l’entrée pour attirer les passants curieux.

P1050464

Sega GiGo : 6 étages de jeux d’arcades

P1030303.JPG

UFO catchers

P1030304.JPG

un jeu de shoot

P1030305.JPG

  Les joueurs de Street Fighter. En général on affronte la personne qui est en face de soi sur l’autre borne.

  • les magasins de jeux vidéos

Les magasins de jeux vidéos suivent un peu le même schéma que les magasins de mangas, c’est-à-dire un espace assez restreint sur plusieurs étages, chaque étage ayant une thématique bien précise. Comme on pouvait s’en douter les jeux Xbox ne sont pas tellement représentés et ce sont les Wii, DS et Playstation 3 qui tirent leurs épingle du jeu. Les jeux PC dits occidentaux sont très peu représentés, en revanche il y a des masses de jeux pc japonais inconnus chez nous, genre simulateur de drague ou visual novel [ビジュアルノベル].

  • AKB48

Vous ne pouvez pas ne jamais avoir entendu parler de ce groupe, il s’agit en ce moment du groupe le plus populaire au Japon; c’est bien simple elles sont partout dans les médias! Pour faire vite, AKB48 c’est un groupe d’idols constitué de 3 groupes de 16 idols (3*16=48), AKB signifiant Akihabara. Elles ont en effet élu domicile dans ce quartier et elles se produisent quasi quotidiennement dans leur propre salle de spectacle!

 P1050451.JPG

le bâtiment où se produisent les AKB48, au 8e étage

P1050460.JPG

  •  Les lumières du soir

Akihabara fait partie de ces quartiers de Tokyo, dont l’intérêt grandit lorsque la nuit commence à tomber. Toutes les enseignes des magasins s’illuminent alors, provoquant une explosion de couleurs magnifique. Enfin faut aimer ^^

 P1030299.JPG

P1030300

P1030301.JPG

J’éspère que ce petit tour du quartier d’Akihabara vous aura plû, en tout cas n’hésitez pas à y faire un tour, c’est vraiment sympa.

Akihabara, haut lieu de la culture otaku et gamer – Partie I

P1030288.JPG

 Akihabara [秋葉原ou Akiba pour les intimes est un très célèbre quartier de Tokyo, situé tout près de la gare de Tokyo, à l’est de la ville. Le quartier est devenu célèbre pour ses nombreuses boutiques d’électroniques. Mais depuis quelques années, le quartier a subit une évolution et s’oriente de plus en plus vers la culture otaku et gamer.

P1050448.JPG

  • L’électronique

A l’origine , Akihabara était un quartier entièrement dédié à l’électronique où l’on pouvait y trouver n’importe quels types de composants électroniques, parfois dans de minuscules magasins. Le quartier a connu son essor dans un premier temps grâce à l’électroménager puis ensuite grâce à l’informatique.

Aujourd’hui encore, on peut trouver des petits magasins vendant des composants électroniques ou électriques complètement improbables, pour une clientèle de passionnés ou de professionnels. Mais on trouve aussi surtout maintenant d’immenses magasins sur plusieurs étages vendant toute sorte d’ordinateurs, de téléphones derniers cris… Bref un peu comme la Fnac, mais en beaucoup, beaucoup plus grand :) 

P1050463.JPG

Une vitrine de téléphones derniers cris vendus par Docomo (le plus gros opérateur japonais).

Les téléphones japonais sont un peu différents des nôtres. Ils sont quasiment tous avec un clapet, assez gros, mais fins, et de couleurs vives. Il existe même un modèle avec clapet dont on peut en plus détacher un troisième morceau pour pouvoir continuer à pianoter sur son téléphone en pleine conversation.

  • La culture Otaku

Comme je le disais en introduction, le quartier s’est de plus en plus tourné vers la culture otaku, et l’on trouve de nombreux magasins consacrés à la vente de mangas, et autres produits dérivés. La plupart de ces magasins suivent le même schéma, c’est-à-dire qu’ils sont assez étroits mais ils s’étalent sur 6 ou 7 étages, avec un petit escalier pour passer d’un étage à l’autre. Les produits sont entassés dans tous les sens, dans des rayons, et avec le monde qu’il y a, il est parfois un peu difficile de circuler, mais cela a aussi son charme :)

P1050452.JPG

Chaque étage a sa propre thématique: on trouve souvent au rez de chaussée les magasines hebdomadaires de mangas comme Shonen Jump. Il y a ensuite un étage consacré aux mangas, un autre consacré aux dvds d’animes, un autre consacré aux musiques d’animes avec uniquement des cds. Certains ont un étage pour le cosplay où l’on peut acheter toute sorte de tenues, de perruques… Et bien sur il y a aussi un ou plusieurs étages pour les nombreux produits dérivés, figurines, maquettes… Enfin certains magasins ont un étage bonus, généralement au sous-sol, réservé aux majeurs, où l’on peut trouver toute sortes de mangas érotiques, et autres figurines plus ou moins dénudées.

P1050455.JPG

Une tête de Gundam en exposition pour célébrer la sortie d’un jeu je crois. Au Japon la série Gundam est un vrai phénomène et la plupart des enfants ont construit un jour leur propres maquettes de Gundam dans leurs chambres. Depuis mon voyage, un tout nouveau Gundam Café a ouvert ses portes à Akihabara, à 2 pas de la station JR.

P1050458-copie-1.JPG

Une publicité pour « Comic Toranoana » un célèbre magasin spécialisé dans la vente de mangas et de produits dérivés.

Dans la rue, devant les magasins, il y a de nombreuses jeunes filles en tenue de cosplay. Mais ici, point de passionnées comme on peut le voir à Harajuku, mais plutôt des employées chargées d’attirer les passants dans les différents magasins.

P1030294.JPG

Le quartier regroupe aussi certains passionnés de tuning, bien qu’il s’agisse probablement plus de publicité qu’autre chose.

  • les maids cafés

Les maids cafés que l’on vous montre dans tous les reportages sur Tokyo ne sont pas une légende, on en trouve pas mal à Akihabara. Je suis rentré dans l’un d’entre eux en compagnie d’une connaissance japonaise. S’il ne me l’avait pas montré je n’aurais rien remarqué, en effet l’entrée était plutôt discrète avec uniquement un escalier qui conduit à une salle à un étage supérieur. Tout de suite une serveuse en uniforme de domestique (french maid) vous accueille avec un grand sourire. Ça surprend un peu au début (la tenue, pas le sourire) ^^

normal akihabara IMG 6849

On peut bien sur y manger même si ce n’est pas le principal atout du lieu. Lorsque l’on reçoit son plat, la serveuse est pleine d’attentions. Par exemple j’avais pris une omelette avec du riz, et la serveuse m’a dessiné un grand « Welcome » au ketchup :) Mais à mon grand regret on ne pouvait pas prendre de photos à l’intérieur…

(A suivre…)