Pianistes amateurs s’intéressant aux dojins, animes et autres jeux vidéos

Depuis quelques années, avec l’essor des sites de partage de vidéos à la youtube, on voit de plus en plus de musiciens amateurs se filmer et partager leurs prestations. Et le Japon n’échappe bien entendu pas à ce phénomène.

C’est au cas particulier des pianistes amateurs japonais que j’ai décidé de m’intéresser, mais pas n’importe quels pianistes amateurs, uniquement ceux qui se frottent aux musiques de dojins, d’animes, de jeux vidéos ou de vocaloid.

marasy

Marasy est un jeune pianiste originaire de Nagoya. Il s’agit très certainement du meilleur pianiste amateur que j’ai pu voir, qui joue avec une dextérité déconcertante. Sur chacune de ses vidéos apparait un petit singe rose en peluche qu’il met en scène. Il joue essentiellement des musiques de Touhou qu’il arrange lui même, mais il joue aussi des musiques de jeux vidéos, d’animes ou de vocaloid. Mais peut-on encore le qualifier de pianiste amateur dans la mesure ou il a publié déjà plusieurs albums d’adaptation Touhou?

pianoYN [ピアノワイエヌ]

Tout comme marasy, pianoYN est un pianiste qui ne se contente pas d’interpréter des morceaux, mais il fait lui même ses arrangements de grande qualité. Ce n’est pas pour rien que l’on peut retrouver les partitions de ses arrangement sur de nombreux sites. Il fait aussi pas mal de medley, ou les différents morceaux s’enchainent ou se mélangent tout naturellement. Je pense par exemple à ce remix entre Haruhi Suzumiya et Lucky Star. Lui n’a pas de mascotte particulière, par contre il aime se déguiser, et souvent en femme ^^ Ainsi quand il joue le thème de Super Mario, il est déguisé en princesse Peach.

Josh Agarrado

Josh Agarrado joue principalement des musiques d’animes, et « compose » chaque année un mix avec une dizaine de ses morceaux préferés. Il est aussi connu pour son site web très bien fourni en partitions d’animes en tout genre.

Izumi Tsuchiya

Izumi Tsuchiya est une professeur de piano, qui interprète principalement des morceaux du répertoire classique, ais il lui arrive aussi de jouer de temps en temps du Dragon Quest ou du Joe Hisaishi.

Remitan [れみたん]

Une autre jeune pianiste qui interprète du Touhou déguisée en Reimu Hakurei ♥. Elle joue aussi du Clannad ou du Dragon Quest.

Voilà donc pour quelques uns de ces pianistes amateurs. Il ne s’agit bien entendu pas d’une liste exhaustive, et il m’en reste très certainement de nombreux à découvrir, notamment sur nico nico douga. Pour les amateurs des musiques de Touhou au piano, je vous recommande cette chaîne youtube, très fournie en la matière.

Enfin plus anecdotique, je me suis acheté un vrai piano cette année (un Yamaha N1), et faire des vidéos dans ce style fait partie des nombreuses choses que j’aimerais bien faire. Donc pourquoi pas un jour des vidéos de moi en train de jouer du Touhou avec une peluche d’anguille derrière ^^

TGS 10 : The Last Guardian, Ico et Shadow of the Colossus

ico_large.jpeg

 The Last Guardian était l’un des jeux les plus attendus de ce salon, mais peu d’informations ont été dévoilées, et le nouveau trailer ne montre hélas pas grand chose de nouveau. Mais cela reste très joli.

Sortie prévue Noël 2011.

Ico et Shadow of the Colossus font partie de ces jeux qui ont marqué le jeu vidéo et qui ont obtenu un grand succès critique de par leur ambiance unique et leur gameplay innovant. C’est donc sous la forme d’un coffret que ces deux jeux vont ressortir, en HD et en 3D, sur Playstation 3. Une bonne manière de pouvoir rejouer à ces chefs-d’oeuvres sans se ruiner les yeux.

Sortie prévue au printemps prochain.

TGS 10 : Catherine, entre horreur et érotisme

catherine.jpg

Qui a dit que le jeu vidéo japonais était mort? Il est pourtant bien vivant comme nous le montre le studio Atlus avec ce jeu original et audacieux : Catherine. Prévu pour Ps3 et Xbox360 (bonne nouvelle), ce jeu d’action/aventure se déroule dans un univers qui oscille entre horreur et érotisme, que l’on pourrait qualifier de ero-guro (voir mon précédent article sur L’île Panorama)

Le joueur incarne Vincent, un trentenaire, et va faire la connaissance de Catherine une charmante jeune femme. Peu à peu ce dernier va commencer à faire des cauchemars à base de moutons bipèdes doués de parole, d’escaliers infinis… et peu à peu l’histoire va devenir de plus en plus glauque.

 Sortie prévue fin 2010 au Japon.

 Voici donc le nouveau trailer:

TGS 10 : Ninokuni le RPG signé Ghibli et Level 5

ninokuni

 Imaginez un jeu vidéo qui se déroulerait dans un univers conçu par les studios Ghibli, et bien c’est ce que propose Ninokuni sur PS3! Le jeu est réalisé par Level 5 dont le talent n’est plus à démontrer (Professeur Layton, Dragon Quest VIII). Il s’agita d’un jeu d’aventure RPG, avec des graphismes somptueux et un rendu vraiment très proche d’un anime. Pour vous dire les espoirs que je place dans ce jeu, je n’ai pas de ps3 et je ne suis pas particulièrement fan des RPG, mais j’envisage très sérieusement d’acheter une PS3 juste pour ce jeu :)

Sortie le 9 décembre au Japon. Pas encore de date pour la France.

 Sans plus attendre, voici donc le nouveau trailer!

TGS 10 : nouveau trailer pour Okamiden

okamiden-artwork_0902B4018300430291.jpg

Le Tokyo Game Show commence très fort avec un magnifique nouveau trailer de Okamiden sur DS qui nous en apprend plus sur l’histoire et le gameplay. Même si je regrette que le jeu soit sur DS et non sur une console de salon, il faut reconnaître que la DS se prête très bien au gameplay d’Okami, qui rappelons le est basé sur l’utilisation d’un pinceau célèste utilisé pour dessiner des formes à l’écran. Par exemple pour poser une bombe, il suffit de dessiner un cercle avec un trait vertical représentant la mèche.

Sortie prévue au premier trimestre 2011. j’ai vraiment hâte !

ahhh la musique, magnifique

Programmer sur Wii

Wii.jpg

Je ne pense pas en avoir encore trop parlé, mais de par mon métier, je suis amené à programmer sur un peu toutes les consoles actuelles (wii, xbox360, ps3, DS, …) et plus particulièrement sur Wii. Je vais donc vous dévoiler un peu les coulisses de la fabrication d’un jeu sur Wii.

Le premier contact avec la Wii lorsque l’on est développeur se fait par l’intermédiaire du kit de développement. Le kit de développement, c’est une machine que l’on relie à son pc et qui permet de tester son programme en simulant une console réelle. Cela apporte aussi d’autres fonctionnalités mais je ne vais pas entrer dans les détails.

Le kit Wii (aussi appelé NDEV), c’est un truc assez extraordinaire, et il faut le voir pour y croire. Malheureusement je n’ai pas le droit de montrer des photos, mais je peux le décrire. Il s’agit d’une grosse boite noire, genre boite à chaussures, mais dans laquelle ils ont sûrement rajouté des cailloux vu son poids. C’est très pratique pour relier à son pc, puisqu’il faut 3 prises usb (oui il y a bien 3 câbles usb entre le kit et le pc) et une prise série (vous savez la connectique que plus aucun pc actuel ne possède). Ensuite il faut un câble vidéo pour le relier à une télé ou à son écran, le capteur de wiimote et un câble d’alimentation. Ca fait donc 7 câbles qui s’échappent du kit, ce qui lui donne un look de grosse pieuvre noire. Sur le kit même il y a des voyants qui clignotent, et pleins de boutons qu’il ne faut pas toucher :) Lorsqu’on allume le kit, un petit air de vacances flotte au bureau, puisqu’on a l’impression d’être à laéroport, tant le bruit de la bête est monstrueux.

NDEV

Uns fois le kit installé, l’installation software est également très pratique, puisqu’il n’y a pas d’installeur et tout se fait à la rache à la main. Un gros zip fourre-tout à décompresser, des variables d’environnement à définir, cygwin à installer (mais attention pour que cela fonctionne, certains programmes ont besoin de versions bien spécifiques), des patchs et des bibliothèques supplémentaires à installer, les drivers du kit, l’IDE (programme qui sert à coder, débuger…), et les licences de tout le bazar… Une installation très intuitive donc, et qui est toujours un vrai plaisir lorsque l’on change de machine par exemple.

Normalement à ce stade là, le kit est fonctionnel, le SDK (software development ki) est installé et l’on peut enfin commencer les choses sérieuses, c’est à dire coder. Il faut savoir que dans le jeu vidéo, quasiment tout le monde utilise Microsoft Visual Studio pour coder, et c’est d’ailleurs pour cela que la xbox et la ps3 s’intègrent parfaitement à Visual Studio. Mais Nintendo en a décidé autrement et nous impose d’utiliser Freescale CodeWarrior. Rien que de prononcer ce nom me provoque des sueurs froides. Avec CodeWarrior, on a un peu l’impression de retourner des années en arrière. L’interface est non pratique au possible, la complétion automatique marche une fois sur 100. Je me rapelle encore de ma surprise lorsque j’ai vu pour la première fois une fenêtre de complétion s’afficher, alors que j’utilisais le logiciel depuis déjà un bon moment.

Sinon au niveau de la Wii même il y a des trucs sympathiques, comme par exemple la mémoire vive limitée à 64Mo. Alors qu’au même moment sur n’importe quel pc bas de gamme on trouve grand minimum 1Go de ram, soit 15 fois plus… Mais bon c’est bien ça rajoute un challenge technique…

Il y a aussi des choses assez aberrantes, comme pour la gestion du menu HOME par exemple (le menu wii qui s’affiche et qui permet de mettre en pause un jeu). Dans n’importe quel système bien conçu, c’est la console elle même qui gérerait cela, mais sur Wii c’est au développeur de le faire,en utilisant certes une bibliothèque, mais elle est tellement peu pratique que le code est aussi long que si l’on faisait tout soi même. Et en plus l’utilisation de cette bibliothèque dérègle un peu tous les paramètres existants, mais ils ne disent pas lesquels dans la documentation, donc il faut s’amuser à trouver quels paramètres ont été modifié.

Bref comme vous l’aurez compris, programmer sur Wii est un peu cauchemardesque, et j’ai encore plus de respect pour des jeux comme Okami quand je vois ce qu’il faut endurer pour sortir un jeu sur cette console. Et le pire dans tout cela, c’est qu’à force on fini par s’y attacher à cette bonne vieille Wii ;)

Touhou Project : du vrai hardcore gaming !

touhou.jpg

 Touhou Project est une série très populaire de shoot-them-ups (de type maniac shooter pour les connaisseurs) créée par une seule personne, un certain « ZUN ».

 J’ai découvert ça la semaine dernière, et depuis j’ai du mal à m’en détacher ^^

 L’univers de ces jeux tourne autour de phénomènes étranges qui ont lieu dans le royaume imaginaire de Gensokyo, autrefois peuplé de yôkais, et où la magie a pris le pas sur la science. On y incarne quasiment toujours Reimu Hakurei une miko (jeune femme aux services d’un temple shinto), ou Marisa Kirisame une sorcière/magicienne. L’univers est extrêmement riche en personnages.

Swr reimu 2jcgfbt.jpg

 Le principe est relativement simple, des ennemis arrivent par le haut de l’écran en lançant des projectiles suivant des motifs parfois très complexes, et on doit éviter tous ces projectiles tout en shootant les ennemis pour les détruire. Il faut savoir qu’une collision avec un tir ennemi est fatale, même si on dispose de plusieures vies. Voilà donc à quoi peut ressembler un écran. Inutile de préciser que ça peut vite devenir très très compliqué !

Touhou08Reisen

 En mourant, les ennemis libèrent des sortes de capsules qu’il faut récupérer pour obtenir des points ou augmenter son armement. On dispose également de sorts en nombre limité qui permettent de devenir immédiatement invincible et de détruire tous les projectiles à l’écran, bien pratique pour se sortir de situations inextricables. Il est également possible de concentrer son tir devant soi, pour venir plus rapidement à bout de certains ennemis.

Les jeux sont en général découpés en 6 niveaux de difficulté croissante avec à chaque fois un boss en fin de niveau. Pour info j’ai pas encore réussi à atteindre une seule fois le niveau 5, en difficulté normale ^^

Il y a 4 difficultés dont le plus élevé, le mode « lunatique« , est tout simplement dément ! Il faut étudier les motifs et s’entraîner des heures pour espérer survivre quelques secondes.

Voilà un exemple de partie dans le mode de difficulté le plus élevé. Regardez à partir de 1 minute 20, c’est de la folie ^^

Enfin une des particularités de ces jeux est la très grande richesse des musiques. Certains thèmes musicaux sont inoubliables. Mais ces musiques sont en plus enrichies des créations de la très grande communauté qui entoure Touhou, avec des cds qui s’échangent lors du Comiket (la plus grande convention de manga au monde qui a lieue deux fois par an à Tokyo). Le groupe le plus connu est probablement Iosys.

J’y consacrerai un article complet un jour.

La très grande communauté qui entoure Touhou produit aussi régulièrement des « dojinshis« , des mangas amateurs.

E3 : Nouveau Zelda sur Wii !

Sans surprises, Nintendo a présenté le nouveau Zelda « Legend of Zelda : Skyward Sword« , qui fait pleinement usage du Wii Motion Plus.

0000283130.jpg

Rien de révolutionnaire dans le monde de Zelda, mais de nouveaux méchaniqmes de gameplays sympas:

  • un épée controlée précisément au wii motion plus
  • un fouet à la indiana jones
  • des bombes que l’on peut faire rouler comme au bowling
  • une sorte de grapin volant
  • et surement bien d’autres qui seront révelés plus tard

0000283088.jpg

Pour l’occasion, Miyamoto a fait le déplacement, et il a lui-même fait une démonstration en live. Et le moins que l’on puisse dire et que ce n’était pas super concluant. Les mouvement ne correspondaient pas à ce qu’il faisait, il y avait une latence, il arrivait pas à viser correctement… Bref j’éspère que c’était uniquement le fameux effet démo et que cela fonctionne mieux que cela en vrai.

Edit: il semblerait que les controles soient bon, et c’était donc bien l’effet démo :)

Sinon pas de nouvelles infos niveau scénario, mais j’imagine que la princesse zelda sera en danger, et il va falloir la sauver…

E3 : Kirby est de retour ! sur Wii

Pour moi, la plus grande réussite de cette conférence Nintendo, c’était sans hésitation la présentation du nouveau Kirby sur Wii « Kirby’s Epic Yarn« .

500x_kirbyyarn.jpg

Il s’agit d’un bon vieux jeu 2d, avec des graphismes magnifiques qui utilisent un aspect « tissu ». Les contours de Kirby sont faits avec une sorte de fil de laine rose. Il peut agir sur le décor en le repliant comme un morceau de tissu.

Enfin le plus simple c’est de regarder la vidéo de présentation.

E3 : Présentation de la Nintendo 3ds

La conférence Nintendo vient de s’achever, et on a enfin pu apercevoir la nouvelle console portable 3ds.

untitled-27.jpg

Quelques infos en vrac:

  • L’écran du dessus est en 3d et ne nécéssite pas de lunettes
  • L’écran du dessous est un écran tactile
  • Deux caméras au dos permettant de prendre des photos 3d, et une caméra de face
  • Nouveau pad analogique en plus de la croix directionelle habituelle
  • Capteur de mouvement et gyroscope integrés
  • Console plus puissante et amélioration des graphismes
  • Amélioration de la partie online/wifi
  • Compatible avec la DSi

Pas de prix ni de date de disponibilité pour le moment.

Pour le moment, je ne suis pas franchement convaincu, j’attends d’en avoir une entre les mains pour peut être changer d’avis. Je trouve regrettable qu’encore et encore Nintendo sorte un produit en retard technologiquement. Certes il y a un effet 3d qu’aucun concurrent n’a pour le moment, mais la puissance et la résolution d’écran de la 3ds restent très faibles et loin de ce que peut faire un simple iPhone par exemple.

Et ne parlons pas des outils de développement pour DS qui sont un cauchemar…

J’attendais de cet E3 que Nintendo se bouge un peu techniquement, et bien c’est encore raté…