Japon 2013, Episode 01 : arrivée en famille d’accueil

…Arrivé au point de rendez-vous, j’appelle comme convenu, baragouine un truc en japonais, et là j’entends pouffer de rire, puis un grand « Okaaaasan ». Puis c’est la mère qui me parle et qui m’explique que sa fille (de 8 ans) va venir me chercher et me conduire vers l’appartement. Au bout de quelques minutes arrive une petite fille avec des couettes, toute kawai, un peu intimidée (c’était forcément une feinte, la connaissant maintenant ^^). Je lui parle en japonais et elle me répond alternativement en japonais ou en anglais. A 8 ans elle parle déjà l’anglais presque aussi bien que moi! Et en plus elle débute en ce moment le français.

Bref elle me conduit vers le gratte-ciels où se trouve l’appartement. Un immeuble hyper classieux de 60 étages.

En réalité il y a deux immeubles identiques côte à côte. Chaque immeuble est une petite ville à part entière avec tous les services nécessaires du quotidien: supermarché, poste, banque, karaoké…

L’appartement où je suis logé se trouve au 17e étage, avec une vue sympa sur le Rainbow Bridge.

Côté famille, je vous ai déjà présenté la fille, mais il y a aussi les parents. La mère est ce qu’on appelle une しゅふ, c’est à dire une femme au foyer. Elle se lève tous les jours à 6h30 pour prépare le petit-déjeuner et le bento pour la fille. Elle s’occupe aussi beaucoup de sa fille, a tendance à vouloir tout contrôler, mais elle très sympa. Le père travaille dans la finance, et rentre en général vers 21h, ce qui fait que souvent je mange avec la fille un peu plus tôt. D’ailleurs à ce propos les repas sont toujours très bons: ramens, sashimis, yakitori, curry, yakisoba, etc. Le soir et le matin surtout, tout est minuté, et il n’y a pas un instant à perdre « Hayaku, Hayaku! ». Pas toujours évident de s’insérer là dedans.

Mais en tout cas j’aime beaucoup séjourner dans cette famille. Tout le monde est très sympa. Je m’entends bien avec la fille qui m’appelle « Onichan » et qui me considère un peu comme son grand frère. Elle a de l’énergie à revendre, et met de l’animation dans la famille. Je lui apprends le français de temps en temps.  Avant-hier ils m’ont emmené au karaoké. C’était sympa, mais vraiment hyper dur, même les chansons anglaises. Les arrangements sont pas toujours exactement les mêmes que la chansons originale, et il n’y a jamais aucune note d’indiqué, du coup faut vraiment bien connaître la chanson. Et en japonais, c’est encore plus compliqué, il faut réussir à déchiffrer les hiraganas assez vite. J’y arrive mais uniquement sur des chansons un peu lentes genre musiques de Ghibli. Du coup je vais devoir me préparer pour la prochaine fois ^^

Bref vous l’aurez compris tout va pour le mieux dans cette famille, et je profite au maximum de ces instants.

8 réflexions au sujet de « Japon 2013, Episode 01 : arrivée en famille d’accueil »

  1. Enjoy, enjoy ! Ça a l’air bien sympa tout ça !

    Pour le karaoke, sache qu’il y a des options pour ajuster la tonalité et le rythme si tu trouves que cela ne correspond pas au morceau original. ;) J’ai jamais trop trafiqué tout ça mais j’ai des amis japonais musicos qui ne laissent pas passer ce genre de choses. ^^

    • Oui tout va pour le mieux en effet :)
      Désolé, je ne publie pas autant que j’aimerais, mais quand j’écris un article, c’est souvent au détriment d’autre chose, et je préfère profiter à fond de mes quelques semaines au Japon ^^

  2. Excellent, ça donne vraiment envie de faire l’expérience d’aller dans une famille d’accueil.
    Ouais pour le Karaoke c’est chaud en Japonais. Sur des chansons que je connaissais ça allait car pas trop besoin de lire les Hiragana et Kanji (qui quelquefois n’ont pas de furigana malheureusement)
    Par contre j’ai essayé de chanter Pegasus Fantasy, le theme de Saint Seiya, dont je ne connaissais pas vraiment les paroles……….pffffffff…..comment c’est hard. Trop rapide pour lire et chanter en meme temps.
    Comme tu dis, entrainement pour la prochaine fois ;)

    En tout cas profites en bien et n’hésites pas a mettre a jour ton blog régulièrement pour nous faire profiter de ton expérience (enfin si tu peux)

    • Oui franchement je te le recommande ^^ Après ça dépend peut-être de la famille sur qui tu tombes aussi. Mais pour moi ça m’apporte pleins de choses: de la convivialité, de la super cuisine tous les soirs, une aide pour mon japonais, etc.
      Et pour le karaoké, oui je crois qu’il faut s’entraîner… Et même en connaissant les paroles il faut chanter juste après. Impossible de lutter avec un japonais ^^
      J’aimerais bien mettre mon blog plus souvent, mais ça prend du temps, et je dois faire ça dans une petite pièce à lumière artificielle, du coup bien souvent je préfère faire autre chose, et profiter au maximum de mes quelques semaines au Japon!

  3. Super ! Profite bien et donne des nouvelles, on se languit de te lire ! Si tu pouvais mettre des photos de l’appartement, ce serait génial…
    Bonne continuation

    • Merci! Je profite bien de ces quelques semaines. J’ai été malade quelques jours (il fait trop froid!), mais là ça va mieux, et je vais reprendre mes balades.
      Pour les photos de l’appartement, je préfère pas, je pense pas que ça leur ferait plaisir de voir leur appartement comme ça sur internet. En tout cas pour ma part j’aimerais pas ^^

Laisser un commentaire