Yokohama – Partie I – Minato Mirai 21

A 25km à peine au sud de Tokyo se trouve Yokohama, deuxième ville la plus peuplée du Japon avec 3,6 millions d’habitants. C’est aussi le plus grand port industriel du pays. Même si Yokohama n’est pas spécialement réputé pour son intérêt touristique, je me devais malgré tout de faire le déplacement.

C’est donc par un temps magnifique que j’arrive en gare de Sakuragicho, l’une des plus anciennes du Japon qui existe depuis 1872.

En sortant de la gare, on tombe nez à nez avec le Landmark Tower, le plus haut gratte-ciel du Japon qui culmine à 296m. Il y a bien la Tokyo Tower et la Tokyo Sky Tree qui sont plus hautes, mais ces deux tours ne sont pas considérées comme des gratte-ciels. Au pied du gratte-ciel se trouve un grand bateau à voile qui est en réalité le musée de la marine de Yokohama.

Mon objectif du moment est de rejoindre mon hôtel qui se trouve sur une sorte de presqu’île accessible par une passerelles piétonne sur l’eau. Ce n’était pas spécialement compliqué à trouver, mais il m’a suffit d’un instant d’hésitation pour que tout de suite une femme à vélo me propose de l’aide. Je ne me suis jamais fait autant aider qu’à Yokohama où en l’espace de 30 minutes, 3 personnes m’ont proposé de l’aide! (que j’accepte toujours même si j’en ai pas besoin, ça me donne l’occasion de parler un peu)

Au loin une grande roue tourne doucement sous la pluie. Visiblement ce n’est pas l’affluence des grands jours… Avec un temps pareil aussi…

Finalement j’arrive à mon hôtel où l’a vue est plutôt pas mal! Et là je n’ai qu’une hâte c’est de voir ce que cela donne de nuit, avec les éclairages…

Mais j’ai encore toute l’après-midi à occuper avant cela. Direction donc la Landmark Tower!

Sous le gratte-ciels se trouve un gigantesque centre commercial, le Landmark Plaza, qui s’étale sur plusieurs centaines de mètres et plusieurs étages.

Avec la pluie battante dehors, je ne suis pas mécontent de me balader dans un environnement couvert.

Japon oblige, tout est ultra propre, lustré, astiqué, luisant, brillant…

Bon cela reste un centre commercial, et c’est pas non plus l’endroit le plus passionnant à visiter, mais il offre néanmoins quelques perspectives intéressantes.

En sortant de l’autre côté du centre commercial et du gratte-ciel, on tombe sur cette étrange sculpture en métal de Hisayuki Mogami. Je sais pas trop ce que c’est sensé représenter, moi ça me fait penser à des montagnes russes.

A peine sorti, on rentre à nouveau dans un autre centre commercial, le Queen’s square, avec des centaines de magasins et restaurants en tout genre.

Il faut bien tous ces panneaux pour s’y retrouver…

Il y a pas moins de 6 étages!

…avec même une station de métro tout en bas.

Des escalators géants permettent de monter/descendre 3 étages à la fois.

Je continue de me balader au hasard dans ce centre commercial sans fin.

Les vitrines de certains restaurants donnent l’eau à la bouche. Je suis sur que rien qu’en regardant toutes ces fritures, on prend des calories direct ^^

J’arrive au bout du centre commercial, où un chemin couvert (on se demande pourquoi) conduit à un autre grand bâtiment qui est un centre de congrès il me semble.

Malheureusement la pluie ne semble pas du tout prête à s’arrêter, et redouble même d’intensité. Pas l’idéal pour visiter la ville, mais faut bien faire avec. Et c’est donc sous mon parapluie que je me dirige vers le quartier chinois de Yokohama.

5 réflexions au sujet de « Yokohama – Partie I – Minato Mirai 21 »

  1. Ping : Yokohama – Partie II – Chinatown | Unagi desu!

  2. MDR j’ai regardé à 2 fois la première photo quand tu as parlé d’un temps magnifique … hihihi
    Au moins de voir des centres commerciaux immenses, ça change des temples ;)
    La propreté m’étonnera toujours :o

    • haha oui c’était ironique :)
      C’est pas tellement que j’avais une folle envie de visiter des centres commerciaux, mais avec la pluie, pas trop envie de marcher dehors. Mais c’était loin d’être inintéressant à voir.

Laisser un commentaire