Onomichi – Partie V – Une étrange journée

En plein milieu d’après-midi, de retour d’une balade, je me trouve dans ma chambre d’hôtel, en plein cœur d’Onomichi. Le temps est au beau fixe, et de ma fenêtre je peux contempler un château au sommet de la colline. Je savoure quelques minutes de repos sur mon lit, et m’assoupis quelques instants…

Lorsque je me réveille, après je ne saurais dire combien de temps, la luminosité ambiante est faible et il règne un étrange silence. Je jette un coup d’œil par la fenêtre et là, surprise, il neige!

Le ciel est tout blanc, et la neige semble tomber de plus en plus densément. Dehors il n’y a pas un seul mouvement, comme si la ville était figée.

Le château au sommet de la colline devient à peine perceptible…

Je décide alors de sortir pour prendre réellement la mesure de ce qu’il se passe sous mes yeux. Je marche un peu sous la neige et atteins la galerie marchande couverte d’Onomichi…

Les lumières sont allumées, mais tout est fermé et je ne vois absolument personne, comme si tout le monde avait disparu!

Je m’avance encore un peu, et là, même chose, pas une seule âme qui vive dans toute la galerie! Mais que se passe-t-il donc?

Tout au fond je vois une lumière clignoter faiblement. Je m’approche d’un pas rapide et vois à côté de cette lumière une lourde porte métallique, légèrement entrouverte. Suivant mon instinct, je la pousse doucement,  pénètre à l’intérieur, puis…

… plus rien!

Je me réveille à nouveau dans ma chambre d’hôtel. Dehors le ciel est tout bleu…

Était-ce un rêve?

5 réflexions au sujet de « Onomichi – Partie V – Une étrange journée »

  1. excellent scenario ! j’aime bien….

    le Japon me tenant bcp a coeur ( et ca ne peut etre que pour cela ) je n’ai pas pu m’empecher de penser a de nombreux villages autour de fukushima qui doivent ressembler exactement a cela….sans les lumieres sur vos photos bien sur…..effrayant !

    et vous ?

    • ah j’avais pas fait le rapprochement.
      Sinon pour la petite histoire, la galerie couverte, c’est pris un samedi soir! C’est bien mort quand même… J’ai galéré à trouver un restaurant ce soir là.

  2. Hu hu hu
    J’aime bien la présentation … façon film d’épouvante !! J’ai pensé à Silent Hill xD
    De la neige à cette époque .. hé bé !! En même temps, nous sur Paris, il flotte depuis 2 mois … T__T

    Je suis impressionnée par le paysage désertique de la ville :o

    • Ah oui c’est vrai ça ferait un bon décor pour Silent Hill ^^
      C’était en février, donc de la neige à cette époque c’était pas non plus si surprenant, ce qui l’était plus, c’est à quelle point elle est arrivée par surprise alors qu’il faisait beau juste avant.
      Et en tant que parisien, je partage ton désespoir concernant la pluie T__T

Laisser un commentaire