Shimanami-kaido – Partie II, le Kōsan-ji

Me voici à présent devant le temple de Kōsan-ji, un énorme complexe de temples et bâtiments en tout genre s’étalant sur 55.000m², construit par un ancien magnat de l’industrie du tube d’acier et de l’armement en 1934. En effet peu après la mort de sa mère celui-ci décide de consacrer toute sa fortune à sa construction en s’inspirant de temples et sanctuaires célèbres. Et cela pendant près de trente années.

L’entrée du temple est relativement cher, 1200¥, mais pour ce prix là j’ai le droit à une carte avec l’emplacement des zones où l’on peut tamponner sa carte. Et une fois tous les tampons réunis, on gagne une carte postale! Youhou!

Il n’y a pas beaucoup de touristes, malgré ce temps magnifique.

Un escalier nous emmène vers une pagode à 5 étages, inspirée de la pagode Muro-ji se trouvant à Nara.

Phénix ou Coq? Faites vos paris.

Une statue de Kannon.

Cette porte s’inspire du très célèbre temple Toshugu à Nikko, et mène à une cour avec un bassin rempli de carpes Koi.

Il y a des bâtiments multicolores vraiment partout.

J’arrive ensuite devant l’entrée d’une petite grotte, et je rentre dedans sans trop savoir à quoi m’attendre.

Le grotte s’enfonce de plus en plus sous le sol, avec une faible lumière et au mur des représentations effrayantes de l’enfer. Ambiance…

De temps en temps le chemin débouche sur une cavité, où des centaines de bouddhas sculptés m’observent, avec un peu d’eau qui s’écoule le long de la roche.

Se retrouver seul là dedans, sans un bruit, sans trop savoir la signification de tout ça est une expérience assez particulière :) Surtout que c’est assez long comme parcours souterrain.

Le chemin remonte en colimaçon autour d’une colonne de nouveaux bouddhas sculptés. Ce n’est pas pour rien que la grotte est surnommée la grotte aux 1000 Bouddhas.

Enfin je retrouve la surface et tombe nez à nez avec cette immense statue de 15 mètres représentant Kannon et s’inspirant d’une statue de … 20cm, se trouvant à Nara.

En sortant de la grotte j’ai un peu perdu mon orientation, et je ne sais plus trop où je suis, mais je finis par retomber sur mes pattes.

Un peu plus loin se trouve une colline un peu particulière, aménagée par l’artiste Kazuto Kuetani, où sont disposées trois mille tonnes de marbre blanc de Carrare.

On se croirait sur une île grècque, avec ce marbre blanc et la vue sur la mer au loin.

La pièce centrale de l’oeuvre que j’intitulerais le « casse-noisettes ».

Un bâtiment ressemblant à un château japonais dont je ne connais hélas pas la signification.

Enfin dernière partie de la visite, avec la maison de la défunte mère du fondateur du temple, mélangeant style japonais et style européen.

Et voilà donc pour cette visite. On pourrait reprocher au site son aspect un peu Disneyland et peu authentique, mais cela reste une visite intéressante et variée. Enfin, après cela, je suis retourné en bateau (avec mon vélo) à Onomichi.

11 réflexions au sujet de « Shimanami-kaido – Partie II, le Kōsan-ji »

  1. Je suis épatée par les couleurs très flamboyantes sur les temples et en très bon état, signe d’un entretien régulier. Et le contraste avec le temple tout blanc …
    Superbe la grotte. Clair qu’il faut se motiver pour y entrer tout seul ;)) Mais j’aime beaucoup.
    Et enfin la colline en marbre blanc avec son casse-noisette … Hahaha j’ai bien rigolé ! Mais c’est très beau aussi et très grec comme tu le dis.
    En tout cas, tout est réuni pour une belle visite : soleil et personne :p

    • Avec le prix du billet d’entrée, ils peuvent bien l’entretenir ^^
      La grotte c’est clairement ce qui me restera de cette visite. En fait j’étais pas vraiment tout seul, je suis rentré en même temps qu’un japonais qui m’a regardé et qui est rentré lui aussi hésitant. Je l’ai laissé gagner du terrain pour apprécier l’endroit seul, mais en sortant de la grotte il m’avait attendu et m’a dit quelques mots, avec un grand sourire, afin de partager un peu ce qu’il avait vécu.
      Et pour le casse-noisette, franchement je vois pas ce que ça peut représenter d’autre ^^

  2. sublime !! je n’ai pas d’autres mots !!!

    bravo pour cette description et vos si jolies photos. vs avez du vs regaler et par votre faute il va falloir faire un immense crochet sur le periple prevu pour voir la huitiéme merveille du monde ( au Japon vs le savez, il y a 1000 fois 7 merveilles…), c’est malin ;-)

    je vs confirme que c’est bien un coq, car au Japon, associés au chant des dieux, celui ci fait sortir de sa caverne Amaterasu….et oui, c’est un tple shinto ! dans certains ils courent en liberté….

    encore merci pour ce trés beau resumé, quelle splendeur ++ ce temple !

    • merci beaucoup! :)
      C’est quoi le périple prévu en gros? Faire un gros crochet pour ça, je suis pas non plus sur que ça vaille le coup. Enfin tout dépend de la taille du crochet.

  3. Oh, là,là! Ce Kōsan-ji je l’aurai aimé, c’est certain!
    J’adore visiter et me laisser envahir par la spiritualité des temples et sanctuaires japonais… Observer tout ce qui se passe autour, sans courir.
    Celui-ci est d’une grande beauté et très raffiné!
    J’adore cette richesse chromatique et tous les détails que j’apprécierai davantage si j’aurai pu détailler la photo de plus près… Les Bouddhas transpirent! Ils portent un poids conséquent! Et puis, tous ces superbes dragons sous le toit! La présence bienveillante de la déesse Kannon, toujours présente, debout au-dessus de la fleur de lotus!
    La vue du château, à travers cet arbre dénudé, est superbe et ce ciel bleu parsemé de nuages cotonneux, magnifique!
    Les pièces visibles, sont un pavillon de thé ou bien, l’intérieur de la maison de la mère du fondateur du temple? C’est vraiment très joli.
    Merci beaucoup d’avoir partagé tant de beauté. J’ai l’impression d’avoir bénéficié d’une visite privée ;)

    • Je pourrais mettre les photos en qualité maximale comme un certain Niwatori, mais déjà que mon site rame un peu comme ça, ça n’arrangerait pas les choses. Et puis je passerais 3 heures à tout uploader sur le serveur à chaque article, j’ai pas trop envie :) Mais bon je verrais si je peux pas augmenter un peu la résolution.

      C’est vrai que le temple est beau, mais quand il n’y a pas de grande valeur historique, j’avoue que cela me touche un peu moins. Je préfère largement un temple ancien plus modeste, avec ses statues usées par le temps, recouvertes de mousses.

      Les pièces visibles à la fin proviennent de l’intérieur de la maison de la mère du fondateur du temple, assez grande d’ailleurs.

      • Merci pour les précisions :) Quant à l’intérêt que l’on porte aux choses, pour moi, il est indépendant de leur âge ou valeur historique! Ça fait tilt! Ou pas :)
        Au Kōya-san, j’ai été subjuguée par la présence abondante de la mousse sur les pierres! Quelle beauté! Ce cimetière est étonnamment incroyable! Fushimi inari, m’a fait également un effet d’émerveillement et contenu intérieur conséquent…

  4. Tout comme toi, j’avoue préférer les temples plus anciens et modestes. Celui-ci m’a plus l’air d’être une lubie de milliardaire qu’autre chose… + 1 pour la grotte par contre !

    Dis-moi, tes métadonnées n’indiquent pas l’heure des prises de vue : tu saurais à peu près le timing que tu as eu ce jour-là (heure de départ, étapes importantes,…) ?

    • oui c’est exactement ça, une lubie de milliardaire.

      Pour les métadonnées, elles ont du être perdues parce que je redimensionne les photos avant de les uploader. Au niveau du timing il y a 4 heures entre ma première photo de la balade et la dernière. Mais il y a vraiment la possibilité de prolonger si besoin, la piste continue encore plus loin sur d’autres îles.

      • Ben niveau métadonnées, il y a tout… sauf l’heure ! ^^;

        Merci en tout cas. 4 heures pour ce premier tronçon donc et en faisant pas mal de pauses photos donc. Je me demande si je ne vais pas essayer de faire le trajet inverse : partir de Imabari => Onomichi. Ça me paraît plus cohérent avec les destinations que je souhaite faire avant… Encore merci pour les infos !

        • ah oui effectivement, étrange.

          Imabari=>Onomichi, ça fait une belle balade. T’en as pour la journée je pense. Un conseil, prends un bon vélo. Moi j’en avais un qui était trop petit pour moi, et c’était pas top.

          Je suis curieux de voir tes photos et ton parcours. Tu feras un billet sur ton site pour détailler le programme de ton voyage?

Laisser un commentaire