De retour du Japon

Et me voilà de retour du Japon! 18 jours magiques et très diversifiés, avec aussi bien des journées au cœur de grandes villes très animées comme Tokyo ou Osaka, que des ballades en vélo en plein milieu de la campagne, avec pour seule compagnie quelques hérons. J’ai aussi pas mal arpenté les différentes villes et villages qui bordent la mer intérieure du Japon, me donnant un bon aperçu de cette superbe région.

Ce voyage aura aussi été pour moi l’occasion de finalement voir le Mont Fuji, que je n’avais même pas aperçu la dernière fois. Et cette fois ci on peut dire que j’ai eu vraiment de la chance car non seulement je l’ai bien vu, mais en plus avec un temps magnifique et dans un cadre superbe.

J’ai d’ailleurs eu globalement de la chance avec le temps. Je n’ai eu qu’un jour de pluie et 3-4 jours couverts et quasiment tout le reste était du beau temps.

Ce voyage au Japon c’est également de nombreux trajets en transports en tout genre: shinkansen, métro, bus, bateaux. Si à priori cela peut sembler pénible comme ça, au Japon ce n’est pas le cas. C’est un vrai plaisir de prendre le shinkansen, de regarder le paysage défiler (les rails sont généralement surélevés, ce qui permet d’avoir une belle vue), confortablement assis dans son fauteuil, avec son bento devant soi.

A propos de repas justement, j’ai pu gouter toute une palette de différents plats, dans des cadres très variés: sobas frais dans un tout petit restaurant avec une seule table dans un village de pêcheurs, curry dans une petite gargote d’Hiroshima, sushis tout frais au marché de Tsukiji, ramen amenés sur un réchaud, bentos dans le shinkansen, plats tout préparés du 7eleven du quartier (oui ça compte^^), okonomiyaki à Hiroshima, poissons et viandes grillées dans un izakaya, petits déjeuners traditionnels japonais, etc.

Sans oublier tous les trucs à manger dans la rue : tako-yaki (beignets de poulpe), tai-yaki (petits gateaux en forme de poisson fourrés à la pâte de haricot, à la fraise, au chocolat…), crêpes fourrées à la banane et au chocolat chaud avec plein de chantilly, etc.

Comme d’habitude pour moi, voyager signifie aussi s’imprégner de la culture locale. Pour cela rien de tel que de discuter avec des japonais directement, mais malheureusement pour moi, je ne connais pas grand monde au Japon. J’ai pu malgré tout utiliser mes 2 années de cours de japonais pour demander des choses basiques.

J’ai aussi pas mal regardé la télévision japonaise (pas en journée je vous rassure), qui est un bon moyen d’être un peu « connecté » au pays. La télé japonaise, c’est simple ça ne parle que de bouffe! C’est un peu hors sujet, mais voici à quoi ressemble un programme type de la télé japonaise: Une équipe de télé avec 2 ou 3 présentateurs est envoyée quelque part au Japon, en général chez un chef de restaurant, ou alors chez une mamie, et là ils goutent une de leur spécialité. Quel que soit ce qu’ils mangent ça commence toujours par un silence de quelques secondes pour le suspense, suivi d’un « Ummmmmmaiiiii !! » (délicieux). Pendant ce temps sur le plateau de télé, tous les invités poussent des « Ooooohhhhh », rigolent et tapent des mains. C’est un peu caricatural, mais c’est pas si loin que ça de la réalité :) Ah oui j’oubliais, toutes les 5 minutes il y a des publicités pour des shampoings, du maquillage, ou des opérateurs téléphoniques, avec des mascottes en tout genre, des chiens qui parlent, etc. ^^

Et voilà donc pour ce voyage. Bien entendu je reviendrai sur tout cela à travers des articles que je distillerai régulièrement tout au long de l’année. Je peux d’ores et déjà vous dire que j’ai beaucoup de choses à raconter, et que j’ai aussi pas mal de photos et vidéos en tout genre. Et enfin je vous réserve une petite surprise pour les jours à venir ;)

9 réflexions au sujet de « De retour du Japon »

  1. excellente description de la télé, mais il n’y a qu’un chien qui parle, celui de Softbank (oprérteur téléphonique), ça va même plus loin puisque ces pub (une série d’innobrables spots) mettent invariablement en scène la même famille, et ce chien en est… le PERE, eeeeeh oui, ils sont vraiment barrés les Jap :)

    J’ai hâte de voir tout ce que tu as rapporté en image, et je e jalouse vraiment pour le Fuji-san, il est magnifique! bravo!

    • oui c’est bien de ce chien là que je parlais :) Il est bien omniprésent en ce moment à la télé…
      Pour le Fuji-san, mon seul regret c’est d’être parti un peu trop tard, et du coup d’avoir fait toutes mes photos aux alentours de midi, un peu en contre-jour. Mais bon ça reste pas trop mal. Et puis du coup ça fait de jolis scintillements dans le lac.

    • merci :) Ça va venir très bientôt. J’hésite encore par quoi commencer mais à priori dans les 2 cas ça sera une belle balade dans la nature.

  2. Bon je ne vais pas faire ma rapia trop longtemps ^^’
    Tes photos sont superbes et il est vrai que celle du Mt Fuji est belle
    Voilà, je ne pouvais décidément pas te laisser ainsi croire que je n’aime pas tes photos ou autre :D
    C’est réparé après avoir parcouru ton blog ^^ (que je garde sous le coude)

  3. Et l’ensemble s’écrie: Unagi est de retour!!!!
    Oui je t’ai suivi sur Twitter et cet effet de proximité familière est extraordinaire!
    Merci d’avoir assuré cette présence oh combien difficile quand on est géographiquement loin!
    Ta satisfaction est perceptible et j’en suis contente.
    La vue du Fuji-san a du t’émouvoir.
    Une montagne sacrée de cette taille là, son histoire et ce qu’elle représente pour chaque japonais ne peut pas être banale! Ta photo est très belle!
    La barque et le Fuji-san, la mer et les petits nuages légers, juste en arrière!
    J’y resterais bien un moment…
    Ce petit chemin qui descend vers la mer est ravissant et j’ose à peine imaginer ta lanterne illuminée dans la nuit!
    Un pays d’eau, de ponts, de trains, de monts arrondis, d’endroits uniques… Et un jeune français qui en solo les parcourt…
    Voila qui est dit :)

Laisser un commentaire