Manabé Shima, de Florent Chavouet

« Manabé Shima » est un carnet de dessins, résultat d’une démarche un peu folle de son auteur français, Florent Chavouet, à savoir s’installer 2 mois dans une des 4000 îles du Japon. Mais pas n’importe qu’elle île, une petite île de quelques 300 habitants, et à priori sans intérêt touristique particulier. C’est donc ainsi qu’il débarque sur Manabeshima, un beau jour d’été.

Il va donc au cours de ces 2 mois rencontrer pleins de gens, nous faire partager la vie de ces personnes, la vie de l’île et surtout son atmosphère. Mais aussi des petits riens, en effet, la plupart des dessins sont annotés et ponctués de petits détails insignifiants mais souvent très drôles. C’est toujours un plaisir de tourner le livre dans tous les sens pour lire ces petites annotations incrustées dans le dessin. Avec le livre est fournie une immense carte (en dessins) de l’île grâce à laquelle on peut se repérer à tout instant.

Pour moi ce ‘Manabé Shima’, est une vraie réussite, encore plus abouti que son précédent Tokyo Sanpo, dans la mesure où il y a un lieu unique, des personnages que l’on retrouve tout au long du livre, un fil conducteur clair, et l’on est réellement plongé dans l’atmosphère de l’île, à tel point qu’on a l’impression de la connaître et d’y avoir vécu.

Les dessins aux crayons de couleurs sont tout simplement magnifiques, très détaillés, aux couleurs chatoyantes, et transmettent bien l’impression de vie. Certains dessins de nuit comme la « miss Hana-bi » sont vraiment sublimes. Chapeau.

L’humour est omniprésent, pas de l’humour qui vous fera tordre de rire à ne plus pouvoir respirer, mais un humour saupoudré un peu partout et qui vous fera avoir un  grand sourire tout au long de la lecture. Il y a par exemple ces portraits des chats de l’île, omniprésents, avec une carte des différents gangs de chats sur l’île, une étude de leurs comportements, des dialogues fictifs… L’incompréhension entre l’auteur et les différents gens qu’il rencontre de par la langue (car oui il ne parle pas japonais, ou très peu), donne aussi souvent lieu à des situations amusantes.

Un véritable coup de coeur!

Laisser un commentaire