Histoires de Kanjis #1 – La rizière sur la montagne

Voici donc une nouvelle rubrique pour parler un peu des kanjis, caractères d’origine chinoise utilisés dans la langue japonaise depuis le IVe siècle. Pour un usage usuel, la connaissance d’environ 2000 kanjis suffit, mais il faut savoir qu’il en existe près de 50000!

 Chaque kanji a deux prononciations: une issue du chinois (on’yomi lecture par le son) et une autre issue du japonais (kun’yomi lecture par le sens).

  • La montagne

Un des premiers kanjis que l’on apprend généralement est celui de la montagne.

Yama_-Kanji-.png

Il se prononce « yama » ou « san » (Fuji-san par exemple pour le Mont Fuji). La forme de ce kanji provient tout simplement du dessin d’une montagne peu à peu stylisé, comme ont peut le voir ci-dessous.

kanji_yama_history.jpg

Et j’en profite pour faire un petit aparté et vous faire partager cette magnifique ode à la montagne.

  • La rizière

kanji_ta.png

Le kanji pour dire rizière peut se prononcer « den » ou « ta/da ». Là encore l’origine du symbole est très explicite.

kanji_ta_history.jpg

Il est amusant de constater que si l’on combine ces deux symboles, 山田 , on obtient alors le nom le plus courant au Japon: Yamada.

yamada_introduction.jpg

Laisser un commentaire