Tourisme de geek/otaku

Les temples, jardins, châteaux et autres bêtises ça va bien un moment, mais il est temps maintenant de parler du vrai Japon, celui qui parle à tous les geek et otakus! ^^

Voici donc quelques uns des lieux qui ont attiré ma curiosité.

P1050487.JPG

A quelques dizaines de minutes du centre de Tokyo se trouve le musée Ghibli, incontournable musée qui retrace l’oeuvre des studios Ghibli, et surtout de son plus célèbre représentant Hayao Miyazaki. Ici les enfants sont rois, et tout est fait pour les plonger dans un monde imaginaire. Mais les adultes ne sont pas en reste, puisque l’on trouve pleins de dessins originaux, une reconstitution du bureau de Miyazaki, des explications sur la fabrication des films d’animations, des projections… Bref pour un fan de Miyazaki comme moi, c’est génial.

Sur le toit du musée se trouve une statue d’un robot de Laputa, faisant le bonheur des enfants, et de leurs parents pour la photographie immanquable.

P1040834.JPG

Le bâtiment principal de Nintendo au Japon qui se trouve à Kyoto, pas très loin de la gare. Je voulais voir de mes propres yeux l’entreprise qui fait rêver des millions de joueurs, et qui me fait parfois cauchemarder au travail. Mais non je les aime bien quand même ^^

P1040086.JPG

Le musée international du manga à Kyoto, qui a ouvert sur le site d’une école primaire. L’intérêt principal du musée est sa très grande collection de mangas en tout genre et de toute époque. Les mangas sont tous en consultation libre, et on peut ainsi passer des heures à découvrir des mangas inconnus. L’intérêt est cependant limité si l’on ne lit pas le japonais, ce qui est encore mon cas (J’y travaille). Il y a bien quelques planches explicatives en anglais, mais rien de bien transcendant. Lors de mon passage il y avait une exposition temporaire consacrée à Mézières, le dessinateur français, et une autre sur le thème de la science fiction dans la bande dessinée française et les mangas japonais.

P1050535.JPG

Retour à Tokyo, sur l’île d’Odaiba précisément, avec le Tokyo Big Sight, un centre d’exposition qui accueille deux fois par an le Comiket, la plus grosse convention du monde sur le manga et l’anime. Si vous avez vu le drama Densha Otoko, ou l’anime Genshiken, vous n’avez pas pû passer à côté de cet évènement. Tout otaku qui se respecte se doit d’affronter la chaleur du mois d’août et de se mesurer à l’immense foule, pour dénicher les meilleurs dōjinshi, fraîchement imprimés par des milliers de dessinateurs amateurs.

P1030300.JPG

Et enfin le tableau ne serait pas complet sans évoquer le quartier d’Akihabara à Tokyo. C’est le quartier par excellence pour tous les fans de jeux vidéos et de mangas. On y trouve de nombreux grands magasins, qui vendent sur plusieurs étages toute sortes de produits liés à ces univers, avec parfois des sous-sols réservés à un public adulte. Il y a aussi des nombreuses salles d’arcades, comme sur la photo. C’est aussi là-bas que se trouvent la plupart des maids cafés. Mais Akihabara ne se résume pas en quelques lignes, et ce sera prochainement l’objet d’un article complet.

3 réflexions au sujet de « Tourisme de geek/otaku »

  1. Super ta photo d’Akiba!!!! Tu dis que le quartier ne se résume pas en quelques lignes, ourtant, pour moi tu l’as fait en une photo! (bon mais parceque je connais bien Akiba évidemment). J’ajoute que c’est le seul quartier où j’ai vu des tas de voitures « tunées », et les stickers qu’elles portaient étaient des personnages de manga… sans commentaire! :) J’ai hâte de lire ton article sur ce quartier!

Laisser un commentaire