Portrait de Shiina Ringo : Partie II, Tokyo Jihen 東京事変

Après avoir mis fin à sa carrière solo en 2003, Shiina ne pouvait pas s’arrêter comme ça, et elle a donc formé en 2004 un groupe appelé Tokyo Jihen (東京事変).

tokyojihen.jpg

 Dans la continuité de ce qu’elle faisait en solo, mais avec un style un peu plus rock, Tokyo Jihen est un groupe d’inspirations rock et jazz, avec des accompagnements musicaux toujours très travaillés. Les membres du groupe ne sont autres que les musiciens qui l’accompagnaient lors de sa dernière tournée solo.

 On trouve donc Shiina Ringo au chant, à la guitare et au melodica, Mikio Hirama à la guitare, Seiji Kameda à la basse, Masayuki Hiizumi au piano et Toshiki Hata à la batterie.

live0123.pngShiina au mélodica

 Le ton plus rock ressort dès le premier single qui sort en 2004, Gunjou Biyori (群青日和).

Le deuxième single qui suit est « Sounan« , où Shiina y est plus belle que jamais avec sa fleur rouge sur la tête :)

Kyoiku.jpg

Le premier album « Kyoiku » sort en novembre 2004, et disons le tout de suite, c’est un album vraiment exceptionnel ! Aucune chanson n’est à jeter, chacune possède son identité propre et nous emmène dans un univers différent. Entre Yume no Ato une jolie ballade accompagnée au piano, Gunjou Biyori una chanson rock énergique, Gomatsurisawagi et ses accords de piano enivrants répétés tout au long de la chanson, Sounan une de mes chansons préférées, Service une chanson étrange et originale au mégaphone… Je m’arrête là mais chaque chanson mériterait une description tant leur qualité est élevée. Bref pour moi il s’agit d’un des meilleurs albums de musique que j’ai jamais écoutés.

Adult.jpg

 En 2006 sort l’album « Adult« , qui réussit à placer la barre encore plus haute que le précédent album. A ce niveau là on touche carrément au divin. Non je n’en fais pas trop ^^

Regardez plutôt ce que donne la chanson Yukiguni en concert.

C’est en voyant cet extrait de concert que j’ai compris que Shiina n’était pas humaine mais bel et bien une divinité. Encore une fois l’album est une vraie réussite aussi bien musicale que populaire puisque l’album atteint la première place des meilleures ventes d’albums du classement Oricon.

Tasogare naki, très belle chanson avec un final instrumental magnifique (particulièrement sur l’album avec ce son de piano Honkytonk)

 Kabuki, chanson originale où Shiina chante au mégaphone une fois de plus, et faisant la part belle aux instrumentistes. C’est vraiment un style unique que l’on ne retrouve nulle part ailleurs.

variety.jpg

En 2007 sort le troisième album Variety. Ça en devient lassant de le dire, mais une fois de plus l’album est très réussi et aucune chanson ne ressemble à une autre.

Plus de 50 ans après Sinatra, c’est au tour de Shiina Ringo de chanter joyeusement sous la pluie dans le clip Killer Tune. Je trouve le clip vraiment magnifique. 

Sports-copie-1.jpg

Et enfin cette année est sorti le quatrième album Sports, qui est à mon goût un peu moins réussi que les trois précédents, mais bon attention ça reste du Tokyo Jihen , le niveau est très élevé :)
A ce jour le groupe existe toujours et donne des concerts. J’ai failli les voir en concert à Nagoya lors de mon voyage au Japon, mais hélas je m’y était pris trop tard pour les billets, et le prix des billets sur les sites d’enchères étaient vraiment trop chers.
Mais bon je ne désespère pas, un jour je les verrai en concert !

Laisser un commentaire