Une journée (bien remplie) à Kamakura – Dernière partie

P1030628.JPG

 Et voici la dernière partie de ma journée à Kamakura. Celle ci commence par la visite du temple Hase-dera, qui offre un joli point de vue sur la baie de Kamakura. Pour rejoindre ce temple il suffit de marcher quelques minutes à partir de la gare d’Hase.

P1030624.JPG

 Ce temple bouddhiste de la secte Jodo a été fondé en 736 par Fusaki Fujiwara. Le temple abrite une très grande statue en bois de Kanon dont l’histoire est intéressante. Selon la légende un moine a découvert en 721 un très grand camphrier dans la forêt près du village de Hase. Le tronc était si grand qu’il permettait de sculpter deux statues de Kanon à huit têtes; les deux statues furent donc sculptées. On envoya une des deux dans un temple à Sakurai dans la préfecture de Nara, et l’autre fut jetée en pleine mer en faisant voeu que la statue réapparaisse pour sauver le peuple. Et c’est 15 ans plus tard que la deuxième statue s’échoua sur une plage non loin de Kamakura. On construisit alors un temple en son honneur à Kamakura, le Hase-dera, où la statue repose encore actuellement.

P1030622.JPG

la vue que l’on a sur Hase (le nom d’un quartier de kamakura) et la baie de Kamakura

P1030629.JPG

de belles petites vagues de l’océan pacifique

P1030630.JPG

la plage assez peu fréquentée, faut dire qu’il ne faisait pas très chaud

P1030632.JPG

des empreintes de rikishi   (lutteurs de sumo)?

P1030633.JPG

un autre point de vue sur le temple

P1030635.JPG

j’aime beaucoup l’expression de cette statue :)

test.JPG

  il y avait aussi une petite grotte abritant quelques statues. Pas évident quand on est assez grand comme moi :)

En quittant le temple je suis revenu sur mes pas pour aller à la plage, non pas pour m’y baigner mais pour profiter du paysage.

P1030640.JPG

Mon premier contact avec la mer lors de ce voyage. C’est toujours un moment un peu particulier lorsqu’on voit la mer pour la première fois. Le sable est sombre (comme souvent sur les îles volcaniques) mais plutôt fin.

P1030642.JPG

quelques surfeurs défiant les rouleaux « Si tu fais confiance à la gravité, ça devrait passer. »

P1030644.JPG

 Après la plage, retour à la gare de Hase pour emprunter un petit train célèbre qui va me conduire à la presqu’île d’Enoshima. Le petit train emprunte un chemin magnifique en longeant la côté, en passant dans des passages étroits entre deux maisons. Il passe même parfois au coeur même de ville, à la manière d’un tramway, c’est à dire au milieu de voitures, sans protections de part et d’autre de la voie.

P1030645.JPG

à nouveau des surfeurs photographiés depuis le train

P1030652.JPG

Et voici donc la presqu’île d’Enoshima, accessible depuis un pont.

P1030656.JPG

ce même pont vu depuis les hauteurs de l’île.

Il faut savoir que quand je suis arrivé, il était déjà tard et le soleil commençait à se coucher, et donc mon but ultime était de me dépêcher d’atteindre le sommet de l’île afin d’espérer faire des belles photos du coucher de soleil. J’ai donc enjambé les marches (nombreuses) à toutes vitesses. Tous les magasins étaient en train de fermer, et les ruelles normalement très fréquentées étaient désertes. Les rares gens que je croisais marchaient dans le sens contraire :) A un moment donné en haut d’un escalier tel un mirage j’ai brièvement aperçu le Fuji-san devant le soleil couchant. J’ai encore continué mais quand je suis arrivé à l’endroit où j’aurais pu avoir une vue, c’était malheureusement fermé. Pour l’anecdote, à propos du Mont Fuji, c’est tout ce que j’ai pu voir au cours de tout mon voyage!

P1030659.JPG

un port de plaisance sur la partie est de l’île

P1030648.JPG

et c’est donc au retour depuis le pont que j’ai finalement fait mes photos de coucher de soleil.

P1030650.JPG

un pêcheur avec son vélo

P1030654.JPG

 Et c’est donc sur ce joli coucher de soleil que s’est achevée cette merveilleuse journée à Kamakura. Un peu fatiguante certes, mais très riche en souvenirs! Si c’était à refaire j’accorderai un jour de plus à Kamakura, pour pouvoir un peu plus prendre de temps, flâner dans les boutiques d’artisanat, visiter les temples un peu plus éloignés…

5 réflexions au sujet de « Une journée (bien remplie) à Kamakura – Dernière partie »

  1. Et bien, elle est où la photo du mont Fuji ? Belle journée, bien chargée effectivement. Le fait que tou ferme à 17 heures est quand même le gros point noir au Japon. Ca raccourci sacrément les journées de visites.

    • la photo du mon Fuji? hum… j’en ai pas prise… En fait je pensais que je le reverrai un peu plus loin, de manière un peu plus dégagé. Mais en fait le chemin redescendait et arrivé là où j’aurai pu avoir un point de vue je pense, c’était fermé. Et au retour je n’ai plus rien vu. Du coup je me demande si ce n’était pas un mirage ou une hallucination ^^ En tout cas c’est vrai que c’est dommage que ça ferme si tôt.

  2. Super cette série d’articles je me suis régalé! d’autant que je n’auraits sans doute pas l’occasion d’aller à Kamakure, en tout cas pas cette année…mais au moins grâce à ces articles, je sais que j’aimerais voir ça de mes propres yeux!

  3. Si j’ai raté quelque chose lors de ma journée à Kamakura, c’est bien Enoshima ! C’était prévu mais nous avons mal géré le temps !  Cependant j’aurais tout de même eu le temps de profiter du coucher de soleil … Merci de me le faire vivre par procuration ;)) Mais je suis persévérante et je sais que j’irai, un jour, à Enoshima car il s’y trouve un restaurant où j’aimerais bien manger, celui dont parle Taniguchi dans le « Gourmet solitaire » …

    • Comme je l’ai raconté, quand je suis arrivé sur l’île il n’y avait plus grand monde et les seules personnes que je croisais s’en allaient. Sauf à un endroit où il y avait de nombreuses personnes qui faisaient la queue, et je crois bien que c’était une boutique à Manjû comme dans le « Gourmet Solitaire », peut-être même celui-là? ^^ En tout cas j’aimerais y revenir aussi, en journée pour mieux profiter de l’île et de l’ambiance des petits restaurants, des boutiques…

Laisser un commentaire