Kyōto : le sanctuaire Fushimi Inari-taisha

Il est temps de se ressourcer un peu après les folles agitations de l’E3 :)

Lors de mon voyage au Japon en avril dernier, j’ai vraiment eu un coup de coeur pour ce sanctuaire de Kyoto, le Fushimi Inari-taisha, et qui curieusement ne fait pas partie des incontournables des guides touristiques.

P1040542.JPG

La particularité de ce sanctuaire est la présence de 30000 toriis qui se succèdent le long d’un chemin serpentant à flanc de colline. L’atmosphère est vraiment unique, on se sent vraiment ailleurs, dans un autre espace-temps, plein de sereinité et de de mysticisme.

P1040563.JPG

Le temple est dedié à la déesse Ukanomitama no Mikoto (ou Inarie), qui est la protectice du riz, cérale nourrissière du Japon. Le riz étant un met de choix pour les rongeurs on comprend la présence répétée de statues de renards tout au long du parcours. Sur certaines statues, on peut le voir tenir une clé de grenier à riz dans sa gueule.

P1040596

Les inscriptions sur les toris correspondent aux noms des donateurs (particuliers, familles, entreprises). Lorsque les toris sont rapprochés comme sur la photo ci-dessus, cela forme vraiment un tunnel.

P1040579.JPG

ci-dessus: un des nombreux cimetières qui jalonnent le parcours

P1040551.JPG

ci-dessus: des mini toriis !

P1040565

ci-dessus: vue depuis un des sommets, et oui ça grimpe pas mal mine de rien !

P1040570.JPG

ci-dessus: la quiétude au milieu de la forêt

3 réflexions au sujet de « Kyōto : le sanctuaire Fushimi Inari-taisha »

  1. Comme je te l’ai dit sur Twitter, souvenirs, souvenirs … Tu as eu la chance de faire le « pélerinage » en avril, moi c’était en juillet, ce qui comprend chaleur très très moite et surtout moustiques, des millions de moustiques ! Sinon, c’était magique et même assez surnaturel lorsqu’on arrive tout en haut, sous l’oeil sournois des Katsune, surtout qu’il n’y avait pas âme qui vive à part les corbeaux et moi ;)) Il faut que je prenne le temps de visiter ton blog … à bientôt donc ;))

    • C’est vrai que j’ai eu beaucoup de chance ce jour là, le temps était assez beau et il n’y avait pas beaucoup de monde, surtout quand j’ai continué après le premier « sommet » où beaucoup de gens rebroussent chemin. C’est vraiment un endroit magique effectivement. Je suis sur que c’est le genre d’endroit qu’affectionne Miyazaki. Et ça peut même devenir un peu inquiétant j’imagine, quand on se retrouve complètement seul(e), avec le croassement des corbeaux, et le regard des Katsune :)  

Laisser un commentaire