Touhou Project : du vrai hardcore gaming !

touhou.jpg

 Touhou Project est une série très populaire de shoot-them-ups (de type maniac shooter pour les connaisseurs) créée par une seule personne, un certain « ZUN ».

 J’ai découvert ça la semaine dernière, et depuis j’ai du mal à m’en détacher ^^

 L’univers de ces jeux tourne autour de phénomènes étranges qui ont lieu dans le royaume imaginaire de Gensokyo, autrefois peuplé de yôkais, et où la magie a pris le pas sur la science. On y incarne quasiment toujours Reimu Hakurei une miko (jeune femme aux services d’un temple shinto), ou Marisa Kirisame une sorcière/magicienne. L’univers est extrêmement riche en personnages.

Swr reimu 2jcgfbt.jpg

 Le principe est relativement simple, des ennemis arrivent par le haut de l’écran en lançant des projectiles suivant des motifs parfois très complexes, et on doit éviter tous ces projectiles tout en shootant les ennemis pour les détruire. Il faut savoir qu’une collision avec un tir ennemi est fatale, même si on dispose de plusieures vies. Voilà donc à quoi peut ressembler un écran. Inutile de préciser que ça peut vite devenir très très compliqué !

Touhou08Reisen

 En mourant, les ennemis libèrent des sortes de capsules qu’il faut récupérer pour obtenir des points ou augmenter son armement. On dispose également de sorts en nombre limité qui permettent de devenir immédiatement invincible et de détruire tous les projectiles à l’écran, bien pratique pour se sortir de situations inextricables. Il est également possible de concentrer son tir devant soi, pour venir plus rapidement à bout de certains ennemis.

Les jeux sont en général découpés en 6 niveaux de difficulté croissante avec à chaque fois un boss en fin de niveau. Pour info j’ai pas encore réussi à atteindre une seule fois le niveau 5, en difficulté normale ^^

Il y a 4 difficultés dont le plus élevé, le mode « lunatique« , est tout simplement dément ! Il faut étudier les motifs et s’entraîner des heures pour espérer survivre quelques secondes.

Voilà un exemple de partie dans le mode de difficulté le plus élevé. Regardez à partir de 1 minute 20, c’est de la folie ^^

Enfin une des particularités de ces jeux est la très grande richesse des musiques. Certains thèmes musicaux sont inoubliables. Mais ces musiques sont en plus enrichies des créations de la très grande communauté qui entoure Touhou, avec des cds qui s’échangent lors du Comiket (la plus grande convention de manga au monde qui a lieue deux fois par an à Tokyo). Le groupe le plus connu est probablement Iosys.

J’y consacrerai un article complet un jour.

La très grande communauté qui entoure Touhou produit aussi régulièrement des « dojinshis« , des mangas amateurs.

Laisser un commentaire