Récit de mon séjour à Nikko – Première partie

Lors de mon dernier voyage au Japon, afin de me changer de l’atmosphère électrique de Tokyo, j’avais décidé de passer 2 jours à Nikko. Et bien ce changement d’atmosphère je l’ai bien eu ! ^^

P1030686.JPG

 Tout commence donc avec un trajet en Shinkansen d’une petite heure de Tokyo jusqu’à Utsunomiya, en tout début d’après-midi. J’achète un bento directement sur le quai de gare pour passer un peu le temps. C’est froid, mais c’est pas mauvais. En tout cas à des années lumières des sandwichs TGV :)

P1030687.JPG

 A Utsunomiya, changement pour une ligne locale, dans un petit train quasiment vide. Seules quelques personnes agées et quelques écoliers en uniformes se trouvent dans le train. Certains somnolent ou dorment profondément et je me demande comment ils font pour toujours se réveiller juste avant leur station d’arrivée. Je les soupçonne d’aller parfois jusqu’au terminus sans le vouloir :) Après une petite heure de trajet, j’arrive enfin à Nikko, petite ville en campagne située au pied de montagnes et au milieu de forêts de cèdres et de pins.

Arrivé à la gare de Nikko, je rejoins donc directement à pied mon hôtel qui se trouve un peu excentré à flanc de colline et en lisière de forêt. J’arrive donc dans cet hôtel/ryokan et un couple de personnes agées très sympathique m’acceuille, j’apprends alors que je suis le seul client ! ^^ Après un bon bain chaud traditionnel avec vue sur la forêt, je rejoins la salle à manger, qui est en fait leur salon. Un réchaud à gaz réchauffe un peu la pièce, car il faisait assez froid.

Et là c’est un vrai bonheur, tout est délicieux. とてもおいしい!

P1030691.JPG

une sorte de truite locale grillée :

P1030692-copie-1.JPG

Pour me faire plaisir, comme ils savent que je suis français, ils mettent un cd de George Moustaki, qui est un de leur chanteur préferé.

Bref j’étais seul dan un hôtel vide, au milieu de la forêt à flanc de colline, à manger de la nourriture délicieuse en écoutant du Moustaki…en plein coeur du Japon ! Je voulais un changement d’atmosphère, je l’ai eu ^^

Le lendemain matin, le temps était magnifique et j’ai enfin pu attaquer les visites.

P1030695

2 réflexions au sujet de « Récit de mon séjour à Nikko – Première partie »

  1. Excellent, le choix du ryokan … là on sait qu’on est nulle part ailleurs qu’au Japon ;)) J’y suis allée en 2006, au départ d’Asakusa, par le petit train dont tu parles, mais pour la journée seulement. Le site est magnifique !!

    • D’après ce que j’ai vu de Nikko, je trouve qu’une journée de visite suffit, mais par contre à mon avis il faut y passer au moins une nuit, pour mieux appréier le calme de l’endroit.

Laisser un commentaire